Subir le Tour de France

Je n’ai jamais été une grande fan de sport, mais de toutes les épreuves sportives mondialement connues, je crois que celle que je déteste le plus est le Tour de France.

Jamais je n’ai compris l’intérêt de regarder ce Tour, que ce soit à la télé ou sur le bord d’une route que les coureurs empruntent.

friends-phoebe-courtPour ce qui est de la télé, mon opinion s’applique à tous les sports : je peux en effet comprendre qu’on soit fan de telle ou telle discipline sportive, qu’on aime le sport parce que ça maintient en forme, c’est bon pour le corps et l’esprit, ça constitue un exutoire (au même titre que l’écriture pour moi)…

Mais bon, tout cela ne marche que si on pratique un sport, pas si on est avachi dans son canap, devant son écran, à critiquer le « connard d’arbitre » parce qu’il a osé mettre un carton rouge à notre joueur préféré, ou à traiter un athlète de nul parce qu’il est tombé en sautant une haie ! Parce que c’est facile de critiquer quand on est dans son canapé en train de se goinfrer de bonbons, hein !

gros-type-bonbons

Quant à assister à une étape sur le bord de la route, avec force cris et applaudissements chaque fois qu’un cycliste passe, certes c’est sans doute mieux qu’à la télé, mais je ne comprends pas trop l’intérêt de galérer à se dégoter une place sur le bas-côté de la route au milieu de tous les autres aficionados du vélo, juste pour voir passer des mecs à fond pendant une poignée de secondes… Pour moi, c’est un plaisir trop éphémère qui ne vaut pas tant d’efforts d’organisation (se lever tôt pour y être avant « tous ces cons qui prennent toute la place », prévoir boissons et bouffe, prendre un jour de congé quand on bosse, faire des kilomètres si on habite pas à côté de l’étape, prévoir la panoplie du fan parce que « yaura la Trois qui va filmer »…).

Ceci explique donc mon manque d’intérêt pour le Tour, mais ça ne justifie pas que je déteste cette épreuve sportive.

Il y a pourtant plusieurs explications à cela, que je vais vous exposer ici.

• Tout d’abord, gamine, je détestais le Tour car mon frère squattait la petite remotetélé de la cuisine pour regarder ça les après-midis de juillet alors que ma mère regardait Côte Ouest sur celle du salon, et quand la canicule empêchait quiconque de mettre le nez dehors pour s’adonner à des activités plus constructives que comater devant le petit écran, il devenait compliqué pour moi de ne pas m’ennuyer alors que je ne pouvais pas m’occuper dans ma chambre sombre car calfeutrée pour tenter d’y maintenir une température vivable.

• Puis, à la fin des années 90, le scandale de l’Affaire Festina a éclaté, exposant au mondefriends-new des faits qui pourtant ne dataient pas de la veille : les cyclistes du Tour se dopaient !

Bon, je ne suis pas naïve : je sais très bien qu’il n’y a pas que dans le cyclisme que les sportifs sont amenés à se doper, mais disons que cette affaire a contribué à faire baisser un peu plus dans mon estime un sport que déjà je ne portais pas dans mon cœur.

• Bien des années plus tard, lors d’un séjour en juillet chez ma belle-sœur qui habitait alors encore à Marseille, nous voulions, mon homme, ma fille et moi, aller à la plage. Nous nous étions levés tôt ce matin-là afin d’éviter de nous retrouver sur une plage bondée avec l’obligation de caler nos serviettes sur les rochers (expérience vécue).

Mais étant donné que mon homme porte autant d’intérêt au cyclisme que moi, nous avions complètement zappé que ce jour-là, le Tour passait justement par la Cité phocéenne, ville déjà connue pour être un gros bordel niveau circulation !

book-pictoDécouvrez ou redécouvrez :

La planète Mars

Quand on a compris ça, il était déjà trop tard : nous étions coincés dans des embouteillages pas possibles, et quand enfin on arrivait à parcourir quelques kilomètres, c’était pour nous retrouver face à une barrière, quels que soient les détours que nous faisions.

Mon homme connaît pourtant grosso modo les rues de la ville dans laquelle il est né, mais là, il a vite perdu patience, « tout ça pour leur Tour de France de merde » comme il le disait si bien !

breaking-bad-anger-2-gif

Résultat : après plusieurs heures de perdues à rouler sous un soleil qui se faisait de plus en plus écrasant, nous sommes finalement arrivés à destination dans un état de stress assez inimaginable, et, bien sûr, sur une plage déjà bondée…

• Ce n’est pas cette année que le Tour allait pouvoir redorer son blason auprès de moi ou de mon homme, car non seulement il n’a pas été annulé à cause de la covid mais juste reporté à ce mois-ci alors que le virus repart de plus belle (trop de pognon en jeu sans doute), mais en plus, il est passé dans mon département, et, je vous le donne en mille, pile sur la route que j’emprunte pour aller bosser…

pinkman

Du coup, non seulement cette route allait être fermée la moitié de la journée (si encore c’était que ça…), mais ils allaient fermer aussi un large périmètre autour, ce qui fait que mon itinéraire habituel allait être complètement bloqué dès 8h30.

Au départ je m’étais dit « c’est pas grave, j’attaque à 8h30, donc je passe avant l’heure de fermeture sur cette route ! ».

Sauf que sur le site de la communauté de communes (parce que bien sûr on a eu aucune info dans les boîtes aux lettres, il a fallu, comme d’habitude, aller gratter ces infos sur les sites des collectivités), il était indiqué que les ronds-points seraient, eux, fermés dès 7h du mat !

what

Or, j’aimerais qu’on m’explique quel est intérêt de ne pas tout barrer à la même heure ? Si le rond-point est barré, personne ne pourra donc emprunter les routes qui, pourtant, resteront ouvertes plus longtemps !

Bref, c’était un méga-bordel qui s’annonçait pour moi et mes collègues de boulot…

bordel

Je me voyais déjà, non pas en haut de l’affiche, mais obligée de faire un sacré détour pour pouvoir me rendre à un travail qui ne me motive plus depuis un moment, et bien sûr c’est pas les organisateurs du tour qui allaient me rembourser l’essence gaspillée !

Fort heureusement, le fameux matin en question, j’ai pu emprunter mon itinéraire habituel car en fait rien n’était encore fermé. En tant que riveraine, j’aurais quand même bien aimé être informée de cela précisément, plutôt que de stresser en pensant à la galère que ça risquait d’être, et de partir (et donc me lever) plus tôt pour faire ce détour !

Bref, incident clos pour moi, mais mon conjoint, qui n’était pas embêté le 1er jour car il ne bossait que le soir, en a bien chié le lendemain, car d’autres routes étaient fermées sur son itinéraire ce jour-là, l’étape partant du cœur même de la ville où il bosse !

notagain

Au-delà de nos « petits tracas » de détours à nous, que dire des gens qui bossent en horaires décalés ? C’est donc à eux de s’organiser pour éviter de se retrouver coincés le temps que ces messieurs les cyclistes et les voitures Cochonou de la caravane passent ?

J’ai par ailleurs appris que plusieurs écoles étaient obligées de fermer le 1er jour car les transports scolaires ne pouvaient pas être assurés et les rues autour étaient bloquées. Moi qui croyais que l’éducation était une priorité dans notre pays, en fait la priorité c’est le sport (et le fric qui en découle, bien entendu). Du pain et des jeux, comme disait l’autre !

kaamelott-guenievre-gif-16On peut donc déduire de tout cela que la Terre doit s’arrêter de tourner, les gens doivent s’arrêter de vivre (c’est limite s’il faut pas également retenir son souffle, des fois que ça dérange ces messieurs) pour laisser passer une bande de dopés en cyclistes moule-boules couverts de sponsors publicitaires et toute leur caravane !

Maintenant vous pouvez me traiter de rabat-joie qui ne sait pas apprécier quand un événement à la renommée internationale se déroule vers chez elle mais sincèrement, moi ce que j’aime c’est la tranquillité, et puis désolée de ne pas voir d’un bon œil une compétition sportive qui fait s’amasser les foules par mes contrées alors qu’à l’heure où j’écris ces lignes, mon département est passé en zone rouge concernant la covid !


Source de la top image : https://www.letelegramme.fr/cyclisme/langroix-hennebont-chute-dans-le-peloton-07-09-2014-10329027.php

22 commentaires sur “Subir le Tour de France

Ajouter un commentaire

  1. Un bazooka, une 22 long rifle, et Pan! Et Boum! Et Paf! T’es mort…
    La poignée de clous(de tapissier, je precise), j’ai pas pu m’empêcher et ils en ont parlé longtemps, Ha Ha Ha !

    Et la Kas-Rat-Vanne! La Kas-Rat-Vanne! Argh! A la Kalachnikov rouillée…Bim!

    Aimé par 2 personnes

  2. Une ralerie tout à fait légitime en effet je n’ai jamais vu ce « moment festif » comme une prise en otage des communes qu’il traverse et accessoirement des usagers !

    Merci pour ce petit moment « JPCoffe » des plus utiles 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Le tour de France est une des choses les plus ennuyeuses sur terre…. Avec les championnats de foot, la natation, le tennis…. Et j’en passe 🤪
    C’était un soulagement de ne pas l’avoir en juillet. C’est une punition de l’avoir en septembre.
    Alors quand en plus tout est bouché à cause de ça… 😤 Grrr.

    Aimé par 3 personnes

      1. Parfaite démonstration de l’utilité de cette ignominie pour les multinationales et les différents pouvoirs et autres corps intermédiaires..
        Démontrer que sans la petrochimie (le sport) et la pire bassesse humaine (la Kar-à-Vanne – bas instincts du consumerisme ), l’homme-humain n’est strictement RIEN…. Bravo Skyler!

        On refait une partie….????🌿😱🌿🤪🌿😱🌿🥳🌿🥶🌿🥵🌿🤯🌿🤕🌿😱🌿🤪🌿

        Aimé par 1 personne

  4. AH là là! Je suis bien comme toi! J’en ai ras la casquette de ces gars dopés! Plus de 40km/h de moyenne alors qu’ils font 500m de dénivelé…laissez moi rire! Vive le dopage des gars et des vélos! Entre nous, remarquons qu’on parle du tour de France masculin! Les femmes dans tout ça? Ah oui, c’est vrai! Elles sont à la maison pour faire à manger!
    Et l’école? Ben elle n’a pas pu être ravitailler pour la cantine! Pas de cantine ce jour-là…mais impossibilité d’atteindre l’école pour récupérer son mouflet! Super!

    Aimé par 3 personnes

    1. Ah toi aussi tu a subi une étape chez toi…
      C’est quand même fou de faire passer une épreuve « sportive » avant l’éducation et les enfants !
      Quant au tour féminin, ils parlent d’en remettre un dans quelques années seulement…
      Mais bon, les organisateurs du Tour de ces messieurs se sont donné bonne conscience en mettant un nombre égal d’hôtes et d’hôtesses sur les podiums ! -_-

      J'aime

    1. Je comprends tout à fait qu’on puisse ne pas être d’accord, d’ailleurs heureusement que tout le monde ne pense pas comme moi sinon le Tour de France n’existerait plus (bon ça ne serait pas dommage pour moi mais pour les fans…)

      Aimé par 2 personnes

    1. Parfois ils passent des matches de foot féminin, bon là au moins ya « un peu » de progrès…
      Mais moi que ce soient les nanas ou les mecs ou n’importe qui, le sport à la télé, j’aime pas ça et ça me gave au plus haut point quand ils annulent un programme intéressant (le genre qui devient rare) pour diffuser leur sacro-saint sport !
      Dimanche dernier, je voulais regarder La guerre des trônes, une émission très intéressante sur l’histoire de l’Europe. Mauvaise surprise : ils ont décalé l’émission pour passer un pauvre match de Roland Garros ! Argh !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :