Faire d’une pierre…

… deux coups de pare-chocs (fonctionne aussi avec bas de caisse, aile arrière, etc.).

Même si la vie n’est pas toujours facile, même si on est pas toujours d’humeur à enfiler son p’tit pantalon pattes d’éph’ rouge et ses pompes blanches pour organiser une soirée disco…

OKSoiree_Disco_Boris_Le_clip

…, il y a toujours des petits moments où on a enfin l’impression de souffler, où rien ne nous stresse, ne nous effraie, ne nous met en colère, bref où on a le cœur et l’esprit léger !

goodmorningsunshine

Mais ces moments sont rares, et il faut donc bien les savourer (jusqu’à en lécher le fond du plat) car un putain de nuage finit toujours par se pointer et gâcher la fête…

arthur-recoucher

Je ne sais pas pour vous, mais me concernant, ces moments de sérénité sont extrêmement rares et courts, car je passe beaucoup trop de temps à ruminer les contrariétés qui jalonnent mon existence.

book-pictoDécouvrez ou redécouvrez :

Vous avez dit « ruminer » ?

Et malheureusement, le nuage (qui s’apparente plus à un gros Cumulonimbus bien menaçant qu’à un petit nuage blanc tout mimi) ne tarde jamais à s’installer durablement au-dessus de ma tête.

Et cet enfoiré n’a pas oublié de débarquer il y a quelques jours (càd le jour où j’écris ces lignes), alors qu’enfin mon esprit s’apaisait après avoir été :

  • stressé à cause du trop-plein de boulot (mise à jour de notre encyclo, collègue soi-disant binôme absent — comme d’hab — donc Bibi qui se tape double de taf, etc.)

friends-ross-pills

  • dégoûté de la fin de vacances qui sont passées trop vite
  • inquiet à cause de problèmes de ma voiture soulevés par le contrôleur technique
  • soûlé par les paperasses liées à la rentrée scolaire
  • et toujours pas tranquille par rapport aux soucis liés à la vente de mon ancienne voiture, malgré les dires du flic comme quoi maintenant ce n’est « plus mon problème » (faut dire qu’il était vraiment con ce flic)…

Car après toutes ces émotions négatives auxquelles il avait été soumis, il pouvait enfin souffler puisque :

  • la mise à jour s’achève enfin
  • petit à petit, on reprend son rythme tant au taf que dans la routine de sa vie quotidienne
  • la titine est entre de bonnes mains, après ça elle sera comme neuve
  • il arrivait enfin à commencer à se dire que maintenant que le certificat de cession de mon ancienne bagnole est régularisé, je ne devrait plus en entendre parler, comme me l’avait dit le con de flic

Bref, pour la faire courte : j’étais d’humeur sereine depuis vendredi mais malheureusement ça n’a pas pu durer, il fallait bien qu’une merde me tombe sur le coin de la tronche pour gâcher tout ça !

souffrir

Ce jour-là (again : jour où j’écris ces lignes), je me suis rendue au taf avec la voiture de mon homme, que celui-ci me prête pendant que la mienne se fait chouchouter. Lui, de son côté, utilise la voiture de prêt de la carrosserie car étant celui qui est venu la chercher, il a donc donné copie de son permis au professionnel, ce qui fait qu’il est le seul à avoir le droit de la conduire. La suite de l’histoire vous apprendra que c’est une excellente chose que je ne sois pas la conductrice désignée dudit véhicule…

Donc me voilà de retour au boulot après ma pause méridienne et, comme pratiquement chaque matin et chaque début d’après-midi, je me gare sur le trottoir le long d’un muret. Étant la plupart du temps la seule à me garer là, je n’ai aucune manœuvre délicate à effectuer : pas de créneau (en plus, c’est légèrement en côte donc tant mieux…), pas de marche arrière, bref, rien d’insurmontable quand on est titulaire du permis B.

Eh bien ce jour-là, alors que j’étais de bonne humeur et que mon esprit profitait de ce petit moment d’apaisement pour arrêter de cogiter bêtement (« Et comment je vais faire ceci ? Et si j’ai pas le temps de faire cela ? Gnagnagna… »), voilà qu’en me garant, je frotte le pare-chocs de la voiture de mon homme contre le foutu muret…

kaamelott-pas-vrai

Boum, revoilà le cumulonimbus qui s’empresse de survoler ma tête, et par-là même le reste de ma journée !

Et revoilà donc mon esprit qui stresse :

  • « P***** de b***** de m**** de m**** de mes c******* !!!!!! »
  • « Il va me tuer ! »*
  • « Comment je vais lui annoncer ça ?! »
  • « Combien ça va me coûter en réparations ?! »
  • « Pourquoi je me suis pas garée ailleurs ? »
  • « Pourquoi je frotte toutes les bagnoles que je conduis ??? »

notagain

Pour comprendre cette dernière phrase, il faut savoir que sur les 2 voitures que j’ai possédées et celle que je possède aujourd’hui, pas une n’a échappé à l’épreuve du frottement. Disons que dès qu’il y a un édifice en pierres quelque part, la voiture semble attirée irrémédiablement par lui, comme si elle voulait lui faire un gros câlin (un peu trop viril quand même, le câlin…).

Ma fameuse 1re voiture (l’héroïne de l’Itinéraire d’une poissarde pas gâtée), je l’ai frottée contre un pilier d’un parking souterrain ; j’avais trop braqué à droite. Résultat : aile arrière droite enfoncée et grosse trace de frottement.

bravo

Ma 2e voiture, je l’ai frottée contre le coin du mur d’un parking souterrain (pour ma défense, le passage était hyper étroit et je n’étais pas la seule à câliner ce mur, en témoignent les nombreuses traces de peintures qu’il y avait dessus). Diagnostic : bord de la portière gauche et aile arrière gauche bien frottés (en plus sur une voiture noire, bonjour la discrétion !).

michaelknight

Ma 3e et actuelle voiture y a eu droit à la campagne : finis les parkings souterrains et bonjour… la margelle du puits ! Eh oui, dans notre précédent logement, je garais ma voiture dans la courette de devant la maison, entre une borne en pierre et un puits. En voulant un jour me garer mieux, j’ai trop approché la margelle (qui était vraiment au ras du sol). Conséquence : bas de caisse passager bien gratté et légèrement déformé…

pithiviers-con

Si j’avais su, je serais restée garée comme une bouse, après tout il y en a plein que ça ne dérange pas !

C’est con parce qu’en dehors de ça, je me considère comme une bonne conductrice : je me comporte de façon responsable au volant, j’arrive même à gérer en cas de situation risquée (neige ou verglas, pluies diluviennes, etc.) sans céder à la panique, et puis j’aime conduire !  Comme je l’ai déjà expliqué précédemment, pour moi, conduire n’est pas une simple fonction indispensable visant à me mener d’un point A à un point B, c’est aussi un plaisir !

book-pictoDécouvrez ou redécouvrez :

Baby you can drive my car… or not !

C’est donc pour ça que le fait de frotter toutes les voitures contre un truc en pierres me fait enrager ! Argh !!!

pinkman

Fort heureusement, mon homme n’a pas trop mal réagi (pourtant les rayures sur son pare-chocs sont profondes, même si celui-ci n’a pas été déformé) ; il faut dire qu’il prévoit de vendre la voiture à un pote pour en acheter une à un prix super avantageux, et vu que son pote se fout un peu de la carrosserie (pour lui l’important c’est l’état mécanique de la bagnole)…

*Non parce que, je me sens obligée de préciser que « tuer » n’est ici qu’une expression signifiant « engueuler » ; mon homme n’est ni un violent ni un tueur…

Mais bon cette péripétie me fait quand même bien chier, et même si la réaction de mon homme a dissipé un peu le nuage au-dessus de ma caboche, il reste là, prêt à grossir au moindre signe de poisse.

Et je sais que cette fois-ci il ne repartira pas de sitôt, car tant que mon homme n’aura pas vendu ou fait réparer sa voiture (à mes frais, ça va de soi : j’assume mes conneries), tant que j’aurai la trace de ma maladresse sous les yeux chaque jour, je ruminerai ce maudit après-midi et ce foutu muret !

johnny-noir

****

Vous allez peut-être trouver con d’écrire tout un article juste pour une « anecdote » aussi banale — non, je ne suis pas la seule à frotter les bagnoles –, mais bon, à force, vous commencez à me connaître : l’effet exutoire de l’écriture, toussa toussa…

Tenez, la simple rédaction de cet article (qui a été beaucoup plus rapide que celle du précédent — merci à tous pour vos commentaires astucieux qui m’ont permis d’accéder à l’admin « ancienne mouture ») m’a aidée à relativiser là-dessus, mais malgré cela, le nuage persiste… Je n’ai qu’une chose à lui dire à ce connard de nuage :

degage


Source de la top image : http://autoboost.fr/attention-chutes-de-pierres-569

9 commentaires sur “Faire d’une pierre…

Ajouter un commentaire

  1. Faut admettre que c’est pénible quand il arrive un truc à sa bagnole, tout de suite, ça gâche complètement la journée, parce qu’il y a plein de choses qu’on sait qu’on va devoir gérer (paperasse, réparations, enlever les aimants de tous les murs en pierre…)… GROUMPF !

    Aimé par 1 personne

    1. mdr, le problème c’est qu’ils sont invisibles ces aimants !

      bon, depuis que j’avais rédigé l’article, mon homme a acheté un stylo de retouches pour atténuer les rayures même si elles sont profondes, et son pote veut toujours lui acheter la voiture, donc je rumine un peu moins cette histoire même si ça me fait quand même chier…
      Là j’ai enfin récupéré ma titine mais je vais faire encore plus gaffe du coup !

      J’aime

  2. Alors que nous préparions avec ma frangine aînée (une des deux survivantes, qui est aussi ma marraine) les obsèques de notre cousine (isolée âgée et malade dont nous nous occupons depuis 6 ans avec mes cinq soeurs -deux ont disparu depuis!- et dont j’étais le curateur), en approchant de la voiture, ma soeur s’est écriée…. « Holala! Tu as vu cette cette rayure…? » accompagné d’un « Je ne l’ai pas vu ce matin! », avec un visage des plus alarmistes dans l’expression… Relativisant son émotion extra-ordinaire en regard d’un « frottement » dont je suis coutumier (pilier, mobilier urbain, parois rocheuses, garages étroits, etc.)en regard de nos larmes dont vous venions d’emplir une bassine chacun, et pour lui faire plaisir, j’ai fait le tour pour constater effectivement que durant mon périple en pleine nature de 10 jours, j’avais bien entendu des bruits, mais voilà, je suis un peu comme l’ami acquéreur de la voiture du conjoint… Mais elle avait peut-être raison, c’est ce jour là que quelqu’un est passé trop près, une genre Skyler qui ne s’est même vraisemblablement aperçu de rien de depuis son nuage blanc !!! Je venais juste de baptiser cette voiture de son nouveau nom: « Menstrue » de sa couleur rouge vif!!! Les deux dernières (des Ford) se nommaient « L’Américaine » et  » L’Immaculée »…. En effet j’ai une jeune amie étudiante que je transporte souvent qui me demande toujours le nom de mes voitures, alors pour lui faire plaisir, comme je ne connais rien en voiture, j’invente.. Et là, la dernière fois, alors que fait exceptionnel je sortais d’une opération « Lavage+aspirateur », elle m’a forcément demandé devant tant de rutilance!: « Et celle-là, elle s’appelle comment? ». C’est le rouge-sang qui m’a immédiatement parlé bien sûr! Elle devait déjà être « frottée », mais bon, je n’avais pas remarqué…

    Aimé par 1 personne

    1. « Menstrue » mdr quel nom charmant !
      Mes voitures je les appelle tout le temps « Titine », c’est pas original mais ma 1re je l’avais baptisée autrement (« l’Ovéterre » en hommage au dessin animé Goldorak), et vu la poisse que j’ai à cause de ce véhicule, maintenant je ne tente plus d’originalité pour les autres voitures…

      Quoi qu’il en soit, l’esprit humain est quand même surprenant : ta cousine vivait un moment hyper triste et elle s’est alarmée pour une rayure sur une carrosserie de voiture… Tout le monde a ce genre de réactions dans des moments particuliers, mais ça m’étonnera toujours ! Faudrait demander à Jamy quelle partie de notre cerveau se permet de nous faire des coups pareils… 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :