New year’s blues…

Et voilà, les fêtes de fin d'année qui nous rendent l'hiver plus doux sont maintenant terminées. C'est le moment du retour à la routine et à la platitude de nos existences, c'est donc une période toute choisie pour le blues du Nouvel An qui s'installe d'un coup... L'hiver... En général, quand on me demande quelle... Lire la Suite →

Let’s do the time warp again

Lectrices, lecteurs, 2020 touche à sa fin et il est donc temps de vous proposer un petit classement des 4 temps forts de cette année géniale que nous regretterons tous : 1 - Crap2 - Crap3 - CrapAnnnnnnd...4 - Crap ! Non mais sérieusement : comment avoir envie de consacrer un post à cette année... Lire la Suite →

Mais d’aventure en aventure…

... De train en train, de port en port... Dans mon cas, les paroles qui conviendraient seraient plutôt : ... D'administration en administration, de galère en galère... Je vous jure, franchement, il y aurait de quoi faire une saga, ou mieux, une série en BD de toutes les mésaventures administratives qui me tombent sur le... Lire la Suite →

Les piliers de bars 2.0

Les réseaux sociaux sont une opportunité formidable pour nombre de leurs utilisateurs qui peuvent ainsi se permettre, le temps d'un échange de messages, de procéder à une reconversion professionnelle. Ainsi, comme on l'a vu avec la crise de la covid, beaucoup d'internautes sont devenus médecins ou économistes, donnant à qui mieux-mieux leurs avis sur la... Lire la Suite →

Laissons respirer nos gosses !

Je suis consciente que si des Québécois passent par là, le titre de mon post peut prêter à sourire ou à choquer... J'aurais dû mettre "gamins" au lieu de "gosses" mais comme j'aime semer la confusion autour de moi... Donc non, ce n'est pas de "cojones" trop serrées dans un slip kangourou jauni par les... Lire la Suite →

Ringarde power !

Avant que le mot anglais "geek" se démocratise en France, le terme "ringard" était souvent employé pour désigner les intellos lunetteux qui passaient leur temps le nez dans les bouquins ou à jouer aux échecs avec leurs rares amis, au lieu de faire du sport ou de sortir avec toute une flopée de potes que... Lire la Suite →

Aimables comme des portes de prisons…

Je ne sais pas si c'est un des effets post-confinement, mais les gens, depuis qu'ils sont de nouveau en liberté, sont encore plus cons et mal embouchés qu'avant. Déjà, le peu de civisme qu'il leur restait a probablement été jeté aux toilettes avec les gants, masques et stocks de PQ qu'ils avaient constitués en début... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑