Je clime, tu climes, il clime, nous climons…

Je travaille dans un bled où, même s’il a fait bien chaud, les températures n’ont pas atteint celles de la préfecture située en plaine et qui a plusieurs fois figuré au palmarès des villes les plus caniculaires de France ces derniers jours.

transpi.gif

Non seulement nous ne fournissons pas un travail physique, mais en plus, nos bureaux sont dotés de blocs réversibles qui font clims en été et chauffages en hiver. Malheureusement, ces blocs étant un peu vieux, ils ne fonctionnent pas toujours très bien, et ce dans un sens comme dans l’autre. Or, quand dans cette entreprise une clim déconne en été, on a l’impression que l’Apocalypse va arriver tant le pauvre hère concerné se sent au bout de sa vie (personnellement, ça me dérange beaucoup plus quand c’est la fonction chauffage qui ne se déclenche pas en hiver mais bon, chacun ses préoccupations dans la vie…).

jamel.gif

Je ne suis pas du tout clim, y compris en voiture. Non seulement parce que c’est tout sauf écolo et parce que ça me provoque des désagréments (sécheresse oculaire, maux de gorge et j’en passe), mais aussi parce que je trouve qu’elle est souvent utilisée à tort et à travers, y compris dans des moments où on pourrait largement s’en passer. Bref pour moi, trop de gens utilisent la clim par confort et non par réelle nécessité, oubliant au passage que cet air froid artificiel qui leur souffle dessus est tout sauf sain…

Quoi qu’il en soit, dans mon bureau, j’ouvre la fenêtre le matin pour faire entrer un maximum de fraîcheur, puis, quand arrive midi, je la referme. S’il commence à faire vraiment chaud dans le bureau, je mets la clim au minimum pour rafraîchir la pièce pendant ma pause méridienne. Quand je reviens l’après-midi, soit je la laisse, mais toujours à son minimum, car j’estime que la chaleur y est encore trop élevée, soit je l’éteins.

Figurez-vous que cette attitude me vaut depuis l’épisode caniculaire tout un tas de remarques qui certes ne se veulent pas méchantes mais commencent méchamment à me taper sur le système :

Colere06.gif

« Ouh làlà mais ça fait chaud dans ton bureau ! » (normal quand on vient d’une pièce où la clim est poussée à fond)

« T’es sûre que t’as pas trop chaud ? » (non ça va merci, je suis surtout sûre que je n’aurai pas un choc thermique en foutant le nez dehors)

« Ta clim marche pas ? » (si, elle court même, elle s’entraîne pour le prochain marathon)

« Ah bon vous trouvez que la clim est trop forte ? » (ben disons que la morve qui me coule au nez est en train de faire des stalactites)

« Ma clim est réparée, je revis ! » (et nous aussi, on ne t’entendra plus te plaindre que t’as trop chaud, que c’est invivable, blablabla…)

calimc3a9ro.jpg

« T’as ouvert ta fenêtre, ça fait rentrer de la chaleur ! » (ben ça contrecarre le froid que vous faites tous rentrer avec vos clims)

« Pourquoi tu mets pas la clim dans ton bureau ? » (pourquoi tu me lâches pas la grappe ?)

« Ah bon, tu trouves qu’il fait froid ? Moi c’est le contraire, j’ai trop chaud, elle est naze cette clim ! » (oui, t’as raison : t’as la chair de poule mais il fait encore trop chaud pour toi)

« Heureusement que ma voiture a la clim ! » (ah, parce que tes vitres s’ouvrent pas, sans doute ?)

voiture-clim.jpg
Source ici

****

Et quelques heures/jours après, je me marre en les entendant chouiner…

« Pfff, on est en été et je choppe un rhume ! J’sais pas qui c’est qui me l’a refilé mais il fait chier ! » (flash infos : la patiente zéro a été retrouvée, il s’agirait d’une certaine Madame Clim)

« J’étais pas bien hier soir, j’avais mal au ventre, envie de vomir tout ça… Ça doit être la chaleur ! » (rester 5 minutes dans la chaleur le temps de rejoindre sa voiture climatisée est donc la cause de soucis digestifs, tandis que rester plusieurs heures dans un bureau où souffle un air artificiel beaucoup trop froid, apparemment non)

« J’ai un torticolis, j’ai dû faire un faux mouvement… » (oui : celui d’allumer ta clim)

cerveau10.jpg
Faux mouvement, clim trop forte ou cerveau sur-développé et trop lourd ? Ya de quoi se poser la question dans cette boîte… (source ici)

« J’ai mal à la tête… La chaleur tout ça… » (cf ma réponse ci-dessus concernant les soucis digestifs)

« J’ai les yeux irrités, ça doit être une allergie… » (je savais pas qu’une clim était faite de pollen)

Etc.

****

Bref, une seule conclusion ici :

Lâchez-moi les noyaux avec vos clims !!!

 

Arbitre_Carton_Rouge_1

7 commentaires sur “Je clime, tu climes, il clime, nous climons…

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :