Poulet coco-curry et son riz basmati

Sur la plage coco curry…

(désolée)

Voici une recette hyper simple et délicieuse que j’avais dénichée dans une brochure de produits asiatiques et que j’aime faire de temps en temps le soir parce que la bouffe c’est sacré et qu’il est donc important de faire plaisir à ses papilles et à son estomac en mangeant.

Mis à part la pâte de curry (rouge ou jaune, au choix et surtout au gré de ce que vous trouvez en magasin — dans mon coin j’en trouve en magasin de produits frais) et éventuellement le lait de coco (qu’on trouve maintenant dans à peu près tous les magasins alimentaires qui existent dans le pays), cette recette se fait avec des ingrédients qu’on a souvent dans nos placards et notre frigo.

Et en plus, elle est très facile à faire, vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas la tester ! (enfin, sauf si vous n’aimez pas le curry, ou le lait de coco, ou le poulet, ou la totalité de ces ingrédients, mais là ça serait vraiment pas de bol…)

Les proportions données sont pour 2 personnes, libre à vous de les modifier pour plus ou moins d’adeptes (un petit produit en croix et hop ! C’est pas compliqué !)

Voici donc la recette :

Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine.

Faites tiédir à la casserole un bon verre de pétrole.

Ho, je vais en mettre deux…

Mince, je me suis laissée entraîner par cette chanson que j’ai dans la tête depuis tout à l’heure…

Voici donc le déroulement de la VRAIE recette :

Ingrédients

• 2 escalopes de poulet

• une briquette de lait de coco

• 2 cuillers à soupe « light » de pâte de curry (oui parce que je vous conseille d’y aller mollo avec cette pâte qui a beaucoup de goût)

• 1 oignon

Préparation

La veille ou plusieurs heures avant, mettre les escalopes à tremper dans un bol de lait au frigo, ce qui évitera que votre poulet soit sec après cuisson.

Au moment fatidique de la préparation, sortir la viande du lait, la couper en aiguillettes et la faire dorer de chaque côté à la poêle dans une cuiller à soupe d’huile d’olive, soit environ 5 minutes.

Débarrasser le poulet dans une assiette, mais ne pas vider la poêle des sucs.

Émincer l’oignon, puis le faire revenir dans la même poêle avec une cuiller à café d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit hyper tendre, quitte à ajouter un peu d’eau une fois qu’il n’y a plus de matière grasse dans la poêle.

J’ai dit « un peu d’eau » !

Remettre le poulet dans la poêle avec l’oignon.

Y incorporer la pâte de curry et mélanger à feu doux.

Incorporer petit à petit dans la poêle le lait de coco en mélangeant bien pour bien imprégner les morceaux de poulet et diluer la pâte de curry.

Laisser ensuite mijoter tout ça à feu doux pendant environ 15 minutes (si la sauce s’évapore trop, ajoutez un peu d’eau et mettez sur un feu plus petit).

J’ai dit « plus petit », le feu !

Servez avec du riz basmati et délectez-vous de ce plat aux saveurs asiatiques.

Enfin, moquez-vous de ma photo qui, comme toutes les photos de mes recettes, est ratée et fait ressembler de la nourriture au vomi de Simon Jérémi qui serait hyper content après s’être gavé de gencives de porc.


Pour paraphraser Herbert Léonard, « pour le plaisir » :


Source de la top image : Mon P’tit Nid

4 commentaires sur “Poulet coco-curry et son riz basmati

Ajouter un commentaire

  1. C’est clair que la photo n’est pas très photogénique par rapport aux spécialistes du genre, mais il me semble qu’elle est plutôt raccord aux plats que moi-même je peux concocter. Donc ça me convient bien, et merci pour cette recette qui fera varier nos repas 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :