News from the nest

Mon dernier post remonte à début juillet (ouh que le temps passe vite !), alors il serait peut-être temps que je vous donne quelques news, au cas où ça intéresserait quelqu’un parmi vous, chères lectrices et chers lecteurs…

Car n’allez pas imaginer que si je n’ai pas écrit pendant plus d’un mois, c’est parce qu’il ne s’est rien passé d’intéressant dans ma vie, dans l’actualité ou même dans ma tête !

C’est juste que je n’avais pas forcément le temps de rédiger tout un article, ou suffisamment de matière pour en faire un qui soit monothème…

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de vous donner des news un peu en vrac.

Vacances

Ah, « vacances », ce mot magique !

Cette année, même si elles ont été plus courtes (2 semaines au lieu de 3), elles se sont beaucoup mieux déroulées que l’année dernière.

Et bah mes cadets, et bah mes p’tits frères…

… ça commence bien ! * Je voulais vous pondre mon article habituel en mode « youpi j’suis en vacances ! 3 semaines peinardes sans le taf ! » mais dans la mouvance de cette année de merde le mode enclenché sera celui du scepticisme et de l’amertume, tel le Glaude quand la Francine ressuscite et lui…

Suite…

Ni grêle, ni sciatique, ni mesure gouvernementale qui gâche tout, ni temps pourri, bref le top !

Nous avons passé 4 jours chez le cousin de mon homme, près du Havre. Avec les jours caniculaires qu’on a eus, on était contents de pouvoir aller à la plage se baigner ! Seul bémol : là-bas le sable ils ne connaissent pas ! C’est galets, galets et encore galets, du coup tu te pètes les pieds pour aller jusque dans l’eau si comme moi tu n’as pas pensé à prendre des claquettes, et tu te pètes le corps entier quand tu tentes de t’allonger pour te poser sur ta serviette… Donc, mieux vaut prévoir claquettes et matelas pneumatique pour y aller !

À gauche : seul sur les galets, les yeux dans l’eau… À droite : la « Narrow house », œuvre de l’Autrichien Erwin Wurm située dans un parc au Havre (plus de détails ici). Source photos : Mon p’tit nid

Puis, après un break de quelques jours, nous sommes allés une semaine dans une location de vacances. Il s’agissait d’un gîte chez l’habitant, tout près de la côte charentaise, à quelques kilomètres du pont d’Oléron.

Les propriétaires étaient adorables, et chez eux c’était un véritable écrin de verdure et de biodiversité : beaucoup d’arbres et de plantes, un bassin avec des poissons, une grenouille, de minuscules bébés crapauds trop mignons, ainsi que divers insectes et les prédateurs que ça attire (oiseaux, lézards…)…

Ils ont également 2 petites chiennes trop mimis qu’ils avaient adoptées en refuge, et une immense volière avec des perruches. Leur nièce, venue plusieurs fois avec son mari, a quant à elle 2 toutous. Autant vous dire que j’étais dans mon élément là-bas, et qu’ils ont adoré Kikik qu’on avait emmené avec nous !

Source : Mon p’tit nid

Et n’oublions pas le confort des hôtes : piscine couverte et jacuzzi !

Outre le gîte, la région est vraiment intéressante à découvrir : plages, forts, musées, zoo, sans parler de l’ostréiculture qui fait partie intégrante du patrimoine local…

Source : Mon p’tit nid

Sur ce « patchwork » de photos, vous pouvez observer :

  • en haut à gauche : le fort Boyard
  • en bas à gauche : le fort Louvois
  • au milieu : des oryx au zoo de La Palmyre
  • en haut à droite : une affiche publicitaire du musée des Commerces d’autrefois de Rochefort (ce musée est génial)
  • en bas à droite : des maquettes du musée de la Marine (Rochefort aussi)

Bref, ce furent de super vacances qui malheureusement sont passées trop vite !

Boulot

Au boulot tout se passe bien. On a eu une période assez intense où c’était bouclage sur bouclage, mais je préfère ça que faire des copier-coller de trucs juridiques dont j’ai absolument rien à secouer…

La semaine prochaine on a une big réunion car pas mal de changements en vue pour les mois à venir : déménagement des locaux à la fin de l’année, mise en place d’un nouveau site web, acquisition d’un nouveau logiciel d’édition…

Donc ça bouge, ce qui n’est pas plus mal car ça devrait améliorer nos méthodes de travail !

Progéniture

Je ne parle pas souvent de ma fille car je n’ai pas envie d’étaler sa vie sur un blog que tout le monde peut lire. Mais l’année scolaire prochaine va être différente des autres car elle entre en 3e dans un lycée professionnel pour apprendre le métier qui l’intéresse. L’école étant un peu loin (et surtout un peu en altitude), elle sera interne. Elle a vraiment hâte (de ne plus nous avoir dans les pattes et de vivre « en communauté » avec d’autres élèves), et je pense que ça lui sera bénéfique, elle se responsabilisera tout en apprenant dans un secteur qui l’intéresse !

Et puis j’en avais déjà parlé sur le blog dans l’article ci-dessous, mais pour moi les études professionnelles, si tant est qu’on trouve rapidement sa voie et le métier que l’on veut exercer plus tard, c’est une aubaine et ça mène beaucoup plus facilement à un taf que de s’embourber dans des études générales, longues et théoriques (je sais de quoi je parle…).

Savoir s’orienter, c’est tout un art !

Dans ce blog, il m’est déjà arrivée d’évoquer mon sens de l’orientation déplorable : conduire dans un endroit que je ne connais pas, me repérer sur une carte, tourner cette carte dans le bon sens (le nord au nord, le sud au sud…), savoir où se situe le boulevard Trucmuche, tout ça pour moi, c’est…

Suite…

Donc une super nouvelle après avoir fait un max de paperasse pour le dossier de candidature puis pour celui d’inscription, mais je crois que je stresse beaucoup plus qu’elle en me disant « j’espère que ça se passera bien, qu’elle va pas faire de conneries à l’internat, qu’elle va pas regretter d’avoir choisi cette filière, etc. », bref on me refera pas hein !

Lectures

Je n’ai pas fait que de la paperasse et des visites pendant ces semaines, j’ai aussi lu !

Cette impression qui n’a de nom qu’en français et trois autres nouvelles (Stephen King). Ce recueil est un « extrait » de Tout est fatal où figurent des nouvelles du King. Je l’ai déniché à la bibliothèque. Parmi ces récits, mon préféré est Chambre 1408, dans lequel un auteur de nouvelles fantastiques visite des lieux prétendument hantés pour se rendre compte qu’en fait, aucun esprit n’y habite. Le voilà alors au Dolphin Hotel où il compte passer une nuit dans la chambre 1408 qui d’après le directeur des lieux est maléfique puisqu’elle aurait provoqué la mort de plusieurs personnes…

Ce que j’ai aimé dans cette nouvelle, c’est l’atmosphère très pesante qui règne dans le bureau du directeur alors que le reste de l’hôtel semble accueillant (si on exclut bien sûr la fameuse chambre…). De plus, cette histoire n’a rien des récits de lieux hantés bateaux du style monstre sous le lit ou fantôme lévitant qui traverse le mur pour venir faire « houhouhou… » dans les oreilles des gens.

C’est là tout le génie de Stephen King : partir d’une histoire a priori banale ou déjà lue, et en faire un truc unique dans lequel son pauvre lecteur se retrouve plongé…

Cœurs perdus en Atlantide (encore Stephen King). Il s’agit là d’un autre recueil de nouvelles qui ont la particularité cette fois d’être à la fois chronologiques et conduites par un fil rouge, à savoir un personnage que l’on retrouve années après années dans chacune d’elles. King évoque ici la jeunesse dans l’Amérique des années 60-70, pleine d’espoirs vite déçus par une société qui perd pied face à la guerre du Vietnam, où certains protagonistes de l’histoire seront envoyés…

Si j’ai beaucoup aimé la 1re et l’avant-dernière nouvelle, je trouve que certaines autres manquent d’intérêt. C’est dommage car l’idée de cette fresque est bonne, j’aime beaucoup ce genre de récit… Ça me rappelle (le côté fantastique en moins) une suite de films (ou téléfilms) que j’avais vue un jour sur M6 mais dont j’ai oublié le titre, et qui retraçait la vie et l’évolution d’un groupe d’amis dans les USA des années 60-70. Certains se lançaient dans la politique, d’autres rejoignaient une communauté hippie, d’autres encore devenaient Black Panthers… C’était vraiment intéressant (ah si je pouvais retrouver le titre !).

La Part des ténèbres (Stephen King, again). C’est le roman que je lis actuellement, j’en suis à un peu moins de la moitié mais je le trouve pas mal du tout : un écrivain est accusé d’une série de meurtres atroces alors qu’il soupçonne de plus en plus son « pseudo » d’en être coupable… Le King a écrit pas mal d’histoires dont un écrivain est le héros, on se demande s’il n’exorcise pas là ses propres peurs !

L’Arbre des possibles (Bernard Werber cette fois). Il s’agit là d’un recueil de nouvelles que j’ai également déniché à la bibliothèque. Werber a eu l’idée de regrouper dans un livre des récits qu’il avait rédigés courts dans un premier temps mais dont il a fait des romans par la suite. J’ai trouvé très intéressant de découvrir la « genèse » de nombre de ses livres, c’est un peu comme d’écouter des démos de nos chansons préférées.

Séries

Quand il fait tellement chaud qu’on est obligé de rester cloîtré dans sa maison, volets clos, car si on met un orteil dehors celui-ci fond comme JD dans Scrubs…

…, qu’on ne veut pas lire car la PAL n’est pas hyper haute et on n’a pas envie de se retrouver sans plus rien à bouquiner…

…, et qu’on est bloqué dans une mission hyper difficile dans son jeu vidéo du moment…

…, il reste une solution qui consiste à mater des séries télé !

J’en ai découvert une un peu par hasard sur Netflix, cherchant un truc regardable en attendant que la suite de Better call Saul soit dispo. J’ai vu apparaître en suggestion Bloodline, et quand j’ai vu que parmi les acteurs figurait Kyle Chandler, j’ai regardé un extrait qui m’a donné envie de tenter cette série, et je ne le regrette pas !

Bloodline, c’est la famille Rayburn, à 1re vue unie et heureuse, qui voit revenir à l’occasion d’une fête l’un des frères, « brebis galeuse » de la famille. Le connaissant, tout le monde est sur ses gardes. Que va-t-il faire ? Va-t-il foutre la merde ? Recommencer ses conneries ? Rester tranquille voire se ranger ?

Ce qui est génial dans cette série de 3 saisons, c’est que les acteurs sont vraiment excellents (et pas que Chandler, d’ailleurs les fans d’Urgences reconnaîtront plusieurs acteurs de cette série géniale), et que les événements prennent une tournure juste inattendue. Bref si vous n’avez pas encore maté cette pépite je vous la conseille !

Je vous ai mis le trailer officiel de la saison 1 mais franchement, ne le regardez pas si la série vous tente car il y a énormément de spoils dedans… Bravo Netflix…

Gaming

Ayant fini GTA Vice City à 100 %, mon objectif était de faire le même score à son petit frère GTA San Andreas.

Graal Theft Auto

Contrairement à ce que pense le seigneur Perceval, si Joseph d’Arimathie a pas été trop con, le Graal, c’est finir un jeu vidéo à 100 %. Mais attention : pas n’importe quel jeu vidéo ! Je vous parle ici d’opus qui vous ont donné des sueurs froides, fait rager, fait gratifier les personnages de salves…

Suite…

J’y suis presque arrivée (j’ai atteint les 99,47 % si je me souviens bien), et je ne vous raconte pas la frustration de ne pas pouvoir faire mieux à cause… d’un des nombreux bugs qui jalonnent cette édition Remastered. En effet, les poussières de pourcentage qui me manquent sont dues à un collectible, une photo. J’en ai 49 sur 50 car à cause de ce foutu bug, l’icône de la dernière photo n’apparaît pas, je ne peux donc pas jouer les paparazzis… C’est vraiment rageant !

Qu’à cela ne tienne : je viens de racheter GTA V en version platinum (donc moins chère) et je compte bien atteindre les 100 % avec celui-ci (à l’époque de sa sortie j’avais dépassé les 90 % mais sans arriver à 100).

Sinon, en ce moment je joue à Mafia, que mon homme s’était déniché d’occase. Dans ce jeu on incarne Tommy, chauffeur de taxi qui intègre plus ou moins malgré lui la pègre et va, au fil de ses missions pour le Don, se faire un nom dans le milieu. J’en suis actuellement à plus de la moitié du jeu, et je peux vous dire qu’il est plus difficile que GTA ! Les missions sont longues, les voitures un peu compliquées à prendre en main (et que dire des motos ?), mais l’univers des années 30 est les graphismes sont tout simplement top ! Bref c’est un jeu prenant et que tout fan de cette époque devrait avoir dans sa ludothèque !

Et l’actu dans tout ça ?

Côté actu on peut pas dire que ce soit top.

Le champion toutes catégories confondues, c’est le réchauffement climatique : incendies, canicule, sécheresse…

Je vous avoue que j’en ai franchement ras-le-bol :

• des efforts demandés aux Français niveau consommation d’énergie, alors que les bagnoles des ministres, noires et en plein soleil, restent moteur tournant et clim à fond pendant le conseil des Ministres ;

• des gros fils de pute qui foutent le feu volontairement ;

• de ceux qui balancent leurs mégots n’importe où. Non seulement ils dégueulassent un peu plus la planète vu les produits chimiques et les particules plastiques que contiennent leurs mégots, mais en plus ils risquent de provoquer un début d’incendie à proximité des forêts ou de n’importe quel bas-côté herbeux ;

• de la Coupe du monde de foot au Qatar, exemple même du fric roi : non-respect des droit de l’Homme, mais aussi de la planète (des stades climatisés ? mais wtf ???) ;

• de la clim poussée à fond dans tous les établissements (magasins, administrations, etc.). Tu viens de dehors où il fait 40, tu te retrouves au pôle Nord.

C’est hyper sain pour la santé, pour l’environnement, pour l’économie, bref pour tout et tout le monde !

****

Mine de rien avec mes « News from the nest », je vous ai pondu une tartine !

Que voulez-vous, comme le chantait si bien le Feldmarshall Ludwig Von Apfelstrudel, « je n’ai pas changééééééé… »


Source de la top image : https://www.istockphoto.com/fr/illustrations/late-breaking-news

4 commentaires sur “News from the nest

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :