Elle descend de la montagne…

… avec ses chaînes

Cela surprendra peut-être mon lectorat le plus récent, mais sur Mon p’tit nid, je ne fais pas que parler de mon boulot, de mes séries préférées ou de ce que j’ai mangé le midi… 

Il m’arrive également d’évoquer des sujets qui se prêtent au débat, comme les bagnoles (et leurs conducteurs) ou l’absurdité totale de certaines décisions gouvernementales ou présidentielles…

Eh bien, en exclusivité mesdames-messieurs, je vais aujourd’hui vous proposer un article qui recoupe ces 2 thèmes puisque je vais évoquer une loi pondue pour une fois de plus emmerder et faire raquer le cancer de la société que constituent, aux yeux de notre élite, les automobilistes, ces sales pollueurs responsables de tous les problèmes environnementaux et de la mortalité sur les routes.

Le poids de la culpabilité…

Il s’agit de la loi 2016-1888 de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne, appelée pour faire plus rapide « Loi montagne II » (non parce que, l’épisode I était bien mais à la fin y avait trop de suspense donc y z’ont fait un II).

Dans son article 27, cette loi ajoute un article L. 314-1 au code de la route, qui stipule ceci : 

« Dans les massifs mentionnés à l’article 5 de la loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne, le représentant de l’État détermine, après avis du comité de massif, les obligations d’équipement des véhicules en période hivernale.

Un décret pris après avis du Conseil national de la montagne fixe les modalités d’application du présent article, et notamment les dispositifs inamovibles et amovibles antidérapants requis, dans le respect du règlement (CE) n° 661/2009 du Parlement européen et du Conseil du 13 juillet 2009 concernant les prescriptions pour l’homologation relatives à la sécurité générale des véhicules à moteur, de leurs remorques et des systèmes, composants et entités techniques distinctes qui leur sont destinés. »

Et parmi les massifs mentionnés à l’article 5 machin chouette figure celui où je crèche.

Alors je tiens à préciser que « massif » est un bien grand mot, il ne signifie pas que nous vivons tous dans des cabanes en rondins à 2 000 m d’altitude et que tous les jours on mène paître le troupeau aidés de nos patous (là je vous ai fait un mix de Heidi et de Belle et Sébastien, ça pique un peu j’avoue).

Dans notre massif, nous avons aussi de la plaine, du plateau et des moyennes montagnes, un crocodile, quelques fleurs, une abeille, et ce soir je m’endors au pays des merveilles… (rassurez-vous, le crocodile c’est que au parc animalier)

Quoiqu’il en soit, cet article de loi en lui-même paraît tout à fait logique : en gros, t’habites à la montagne, tu équipes ta bagnole pour pas galérer sur les routes en hiver.

Le problème ne réside donc pas dans l’obligation d’équipement en elle-même, mais plutôt dans la 1re phrase de l’article, qui dispose que le préfet décide qui doit s’équiper dans « son » département et comment.

Et le nôtre de préfet exerçait avant ses fonctions dans d’autres départements. C’est même pas un gars de chez nous (il est né à Paname), et l’année prochaine, avec les élections présidentielles, il va peut-être dégager.

On est donc en droit de se demander s’il est le mieux placé pour sectoriser les endroits du département où ça craint grave l’hiver, même si sa décision il l’a prise « après avis du comité de massif » (l’histoire ne nous dit pas ce qu’il en fait réellement de cet avis).

Le voilà, l’avis en question…

Donc le mec s’est pas cassé la tête, et il a décidé de but en blanc que le département entier serait concerné par ces obligations d’équipements hivernaux sur les véhicules (et les préfets des départements limitrophes se sont dit « tiens il est pas con lui, on va faire pareil ! »).

Donc, même le gars qui habite en plaine et qui ne va jamais à la montagne, même la nana qui habite en ville et bosse en ville, même le gus qui habite à 500 m d’altitude, même la mamie qui n’habite pas le département mais doit se rendre « à la grande ville » (comme c’est souvent le cas pour des rendez-vous médicaux spécifiques qu’elle ne peut pas obtenir vers chez elle), tous les habitants et les visiteurs du département devront s’équiper, sous peine de se manger 1 500 balles d’amende !

Et faut voir quels équipements : 

– des chaînes dans le coffre (vachement utile pour 3 flocons)
– des chaussettes à neige dans le coffre (le truc qui craque au bout de 100 m, et qu’il ne faut pas utiliser quand y a pas assez de neige, mais pas non plus quand y en a trop, et attention, faut pas rouler à plus de 30 avec — bref, faut les utiliser quand il fait mi-neigeux, mi-sec, et re-mi-neigeux derrière)
– 4 pneus neige (oui oui, j’ai bien dit 4), alors qu’il suffit d’en équiper les 2 roues motrices d’un véhicule
– 4 pneus 4 saisons mais attention, pas tous parce que y en a qui sont pas bons… (pour avoir testé des pneus 4 saisons qui faisaient partie de ceux tolérés ici, je peux vous dire que c’est de la vraie daube : dès qu’il tombe 3 gouttes de pluie, vous avez l’impression qu’un abruti s’est amusé à huiler le bitume)

Et outre le coût d’équipement pour les automobilistes, cette « plaisanterie » va également coûter de la thune aux collectivités puisqu’elles vont devoir disposer dans les secteurs concernés des panneaux spécifiques… Donc pour nous ce sera à toutes les entrées et sorties du département ainsi qu’à certaines zones en guise de rappel…

Personnellement, je commence à être fatiguée de toutes leurs conneries qui ne servent à rien d’autre qu’à faire raquer les pompes à fric que nous sommes.

Et puis, je dois avouer que parmi les prétextes évoqués pour justifier ces mesures, il y en a un qui m’a fait rire jaune lorsque je l’ai lu sur le site securite-routiere.gouv.fr : « L’objectif de cette nouvelle réglementation est de renforcer la sécurité des usagers en réduisant les risques spécifiques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées. »

Avant de nous forcer à raquer plus de 1 000 balles dans des pneus neige qui ne serviront pas à grand chose, s’ils veulent vraiment réduire les risques liés à la conduite sur neige ou verglas, il y a une solution beaucoup plus simple : faire en sorte que les services techniques se bougent le cul pour saler ou déneiger les routes tôt ! Parce que vers chez moi, ils dégagent les axes vers les 10h du mat, soit une fois que tout le monde a galéré pour aller au boulot…

Des champions…

Mais bon, c’est pas la faute aux collectivités qui sont incapables d’organiser correctement leurs services, c’est la faute à ces salauds d’automobilistes qui osent encore, en 2021, utiliser une voiture, non mais ils ont honte de rien ceux-là !!!


Source de la top image : https://www.pinterest.fr/pin/384846730642294228/

7 commentaires sur “Elle descend de la montagne…

Ajouter un commentaire

  1. Hey Skyler !
    Même chose chez nous en Alsace.
    Sauf qu’on y est habitués pour beaucoup puisque chez nos voisins Suisses et Allemands, ça fait belle lurette (quelle expression magnifiquement désuète !) que le concept est appliqué.
    Concrètement tu claques effectivement 1000 ou 1500 balles la première années pour attraper 4 jantes montées avec des pneus neige, ce qui est une somme, je te l’accorde, puis ensuite tu fais démonter, remonter à la fin, et rebelote au début, de l’hiver.
    Pour ceux qui n’ont pas de garage (comme moi), tu dois trouver un moyen de rendre esthétique la présence de 4 roues en permanence dans ton logement et ça, oui ça, c’est vraiment la misère.

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est compliqué en effet pour stocker les pneus quand t’as ni cave ni garage, et bonjour le prix !
      Perso je viens d’acheter à une collègue de mon homme 4 pneus neige Michelin, ils sont quasi neufs et ça m’a coûté 300 euros (et j’ai la chance d’avoir un homme qui se débrouille en mécanique, il me les montera lui-même), donc je m’estime chanceuse comparé à d’autres…
      Mais c’est vraiment énervant cette manie des pouvoirs publics, depuis quelques années, de taper constamment sur les automobilistes : entre les contrôles techniques + chers et + pointus, l’essence qui ne cesse d’augmenter, les histoire de vignettes Crit’air et j’en passe, ça commence à faire beaucoup !

      J'aime

  2. Salut,
    Mon département fait aussi parti des heureux élus mais pour le moment la liste des communes réellement concernées n’a pas encore était publiée.
    Après, moi je mets déjà les pneus hiver tous les ans donc ça, ça ne me changera pas. Par contre si je devais me retrouver à me balader avec des chaines dans le coffre je ne vois pas l’intérêt dans la mesure où je ne saurais pas les mettre si besoin.

    Aimé par 2 personnes

  3. Idem par chez moi les pneus hiver c’est chaque année depuis longtemps. Bon sauf fin d’année dernière / début de cette année parce que j’avais changé de voiture mais je n’étais pas équipée en pneus hiver. Eh bien je n’étais pas forcément très rassurée, surtout qu’on a eu quelques épisodes neigeux assez difficiles.
    Cette année la question ne se posera pas vu qu’on fait partie des départements concernés mais je suis d’accord avec ton analyse, tout ça c’est une question de pognon, et c’est déplorable.
    Sinon j’adore le chien qui se casse la gueule sur le verglas, on dirait le nôtre en plus, c’est excellent 😀
    Bonne semaine!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :