Tag : 1 année = 2 chansons #2

Il est l’or… Il est l’or… Pas l’or de se réveiller même si ça ne serait pas du luxe après un énième speech télévisé de notre cher Premier ministre Cache-Sexe* (il faudra qu’on m’explique comment ce mec arrive à se rendre aussi soporifique qu’un épisode d’Inspecteur Derrick, ça tient du prodige).

En fait, il est l’or… de vous dévoiler la suite du tag musical que j’avais commencé il y a quelques jours et dont vous trouverez un accès rapide via le bouton ci-dessous.

Je m’étais précédemment arrêtée à 1984, te laissant, cher lectorat, dans un suspense insoutenable.

Allez, bande de petits impatients, je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps ! Nous voilà donc repartis pour ce voyage temporel qui cette fois-ci va nous transporter dans la 2nde moitié des années 80.


*Article commencé le 4/02/21 après une énième allocution du squatteur de Matignon pour au final ne rien dire…

1985

L’année où les numéros de téléphone français sont passés de 6 — ou 7 — à 8 chiffres…

Expliquez-moi comment j’aurais pu passer sous silence mes petits chouchous norvégiens du groupe A-ha alors même que je prétends évoquer des chansons marquantes de l’année 85 ? Leur 1er tube, qui cartonna dans les charts cette année-là, est un plaisir à la fois pour les oreilles et pour les yeux, et pas seulement parce qu’ils sont craquants : le clip de Take on me était juste une tuerie pour l’époque, mêlant film et dessin animé.

La tigresse Tina Turner offre une sublime chanson au 3e opus du film Mad Max dans lequel elle joue Aunty Entity : We Don’t Need Another Hero.

1986

L’année où fut annoncée la future construction du Tunnel sous la Manche…

Sorti en octobre de l’année précédente, le single de Daniel Balavoine, L’Aziza, verra ses ventes exploser suite au décès tragique du chanteur le 14 janvier 86, devenant un succès posthume. Les paroles de cet hymne anti-racisme et sa musique très moderne pour l’époque en font un tube intemporel.

86, outre une année bien merdique niveau tragédies, c’est également la Guerre froide, avec des relations Est-Ouest qui commencent à peine à se détendre. C’est dans ce contexte que Sting chante Russians, très belle chanson dans laquelle il dénonce les mensonges des dirigeants des 2 grandes puissances belligérantes, Reagan et Khrouchtchev.

1987

L’année où le Futuroscope a ouvert….

Il est temps de s’amuser un peu, vous ne croyez pas ? Pour cela, en 87, on pouvait compter sur Licence IV dont le single Viens boire un p’tit coup à la maison sera le plus vendu en France cette année-là (mon frère avait d’ailleurs le 45 tours). D’ailleurs, si vous regardez le clip jusqu’au bout, vous y apercevrez des célébrités sans doute venues elles aussi boire un p’tit coup…

La bamboche, c’est peut-être fini pour nous aujourd’hui, mais pas La Bamba, chanson au rythme entraînant interprétée par un groupe latino, Los Lobos qui, à l’occasion d’un film sur Ritchie Valens, a remis au goût du jour ce titre célèbre en 87…

1988

L’année où la « loi Coluche » est votée…

Prenez une chanson péruvienne de 1936, adaptez-la en français pour Édith Piaf en 1957, puis ressortez-la en version originale mais avec un nouveau titre. Vous obtenez Que nadie sepa mi sufrir qui devint La Foule puis Amor de mis amores, que Paco reprend en 88 en parcourant les rues suivi par toute une bande d’originaux (des mecs qui tapent dans leurs mains, une nana qui lui tourne autour en chantant…). Ce clip me rappelle une parodie hilarante qu’avait fait Patrick Sébastien dans laquelle il passait son temps à râler sur tous ces gens qui le suivaient dans la rue… Dommage que je ne retrouve pas la vidéo, mais bon, voilà déjà le clip de Paco, le vrai !

De son côté, Bézu nous fait danser à la queue leu leu avec sa chanson du même nom, La Queuleuleu. Outre le fait qu’à peu près tout le monde en France connaît cette chanson, elle m’a marquée car c’était devenu le générique de l’émission La Classe, animée par Fabrice, que nous regardions le soir sur FR3 à l’heure du dîner. Cette émission était un peu l’ancêtre du Jamel comedy club car elle a constitué un tremplin pour de nombreux humoristes (Bigard, Palmade, Muriel Robin…).

1989

L’année où la France entière célèbre le bicentenaire de Sa Révolution…

Pour varier un peu des chansons qui passent en boucle pendant les mariages et autres fêtes bien arrosées, je vous ai choisi cette fois une valse, ou plutôt des valses : celles que nous chante François Feldman avec son tube Les valses de Vienne

Au début des années 80, Paula Abdul a créé des clips pour de nombreux chanteurs et groupes célèbres (les Jackson Five, Toto, Duran Duran, ZZ Top…). Mais en 1988 elle décide de passer derrière le micro à son tour et sort son 1er album dont est extrait Straight up ; preuve de son succès, la musique de ce tube fut utilisée comme jingle pour certaines rubriques du Top 50.


Nous voilà arrivés à la fin des années 80, décennie, vous le savez, emblématique pour moi, tant au niveau de ma vie perso (j’y suis née et j’y ai vécu mes premières années dans l’insouciance qui caractérise les jeunes enfants) que de la culture (musique, films…) et des événements qui l’ont marquée (fin de la Guerre froide…).

Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin, car dans le prochain numéro je m’attaquerai aux années 90 et là aussi, y aura du lourd !


Source de la top image : https://audiokarma.org/forums/index.php?threads/interesting-stereo-ads-post-a-pic-for-memory-lanes-sake.567692/page-270

9 commentaires sur “Tag : 1 année = 2 chansons #2

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :