Décidément…

Je crois que ma poisse administrative, que j’ai déjà évoquée dans plusieurs articles sur le blog, me suit vraiment partout, et je commence à en avoir ma claque !

friends-rachel-pansement

Cette fois, la coupable est ma banque, dont je vais vous narrer ici l’incompétence, pour votre plus grand déplaisir.

Tout a commencé avec l’expiration d’une carte bancaire…

Ma CB arrive à expiration fin octobre. Je demande à ma banquière comment ça se passe pour la renouveler. Celle-ci m’explique que je n’ai pas à m’inquiéter (la blague), que c’est automatique et que je recevrais ma nouvelle carte par courrier (notez l’usage du conditionnel).

… et un changement d’adresse

Même si j’avais signalé mon déménagement dès décembre à ma banquière, je ne peux pas m’empêcher de me montrer méfiante et, par précaution, je vérifie donc immédiatement que mon adresse a bien été changée depuis le temps (je ne peux pas le faire moi-même via mon compte en ligne, ce serait trop simple et il ne faudrait pas qu’une simple cliente se montre plus efficace qu’une conseillère bancaire sur une tâche aussi basique).

1er exploit : l’adresse indiquée est toujours l’ancienne… Ça commence bien !

J’explique à ma banquière qu’il faut qu’elle actualise mon adresse, sans quoi ça risque d’être difficile pour moi de recevoir ma carte.

1er exploit : l’adresse indiquée est toujours l’ancienne… Ça commence bien !

À ce moment-là, malgré ma méfiance, je me montre naïve (ou stupide, c’est au choix) de croire qu’une simple réactualisation de mes données postales 1 mois avant la date d’échéance suffirait à éviter tout imprévu quant à l’envoi de ma nouvelle carte bancaire…

Au moins, la banquière s’exécute assez rapidement (enfin, si on peut considérer que se bouger enfin le cul alors que je lui ai signalé mon déménagement depuis décembre est assez rapide). Nous sommes mi-septembre, je me dis « ouf, je suis largement dans les temps pour que la banque réagisse et tienne compte de ce changement d’adresse pour m’envoyer la carte ».

Pour une fois que je me montre un tant soit peu optimiste, ben fallait pas (de toute façon, chaque fois que je le suis, au final je me plante, voilà pourquoi je vois presque toujours le verre à moitié vide).

Une carte et une banquière fantômes : Halloween avant l’heure !

2nd exploit : je reçois donc, début octobre (le 2), un mail de la banque me disant que ma nouvelle carte m’a été envoyée ce jour et que je la recevrais (conditionnel, again) sous 2 jours.

Le 10, je n’ai toujours rien dans ma boîte aux lettres. J’envoie donc un 1er mail pour dire que je n’ai rien reçu.

Pas de réaction.

J’insiste en envoyant un 2e message le lendemain.

Là, ma conseillère m’explique que la carte a été envoyée à mon ancienne adresse, qu’il y aurait donc opposition dessus et qu’elle me fait envoyer une nouvelle carte que je recevrais sous une semaine.

Elle me dit tout ça le 13.

Ma conseillère m’explique que la carte a été envoyée à mon ancienne adresse…

Le 16, je reçois à nouveau le mail me disant que je recevrais ma carte sous 2 jours.

Le 19 je n’ai toujours pas ma nouvelle carte bancaire !

C’est pas comme si l’assurance auto, qui me prélève sur CB, avait besoin que je leur fournisse rapidement les infos nécessaires concernant cette nouvelle carte qui se fait tant désirer !

Le lendemain, j’envoie de nouveau un mail à ma banquière, lui expliquant que ça devient urgent, que je commence à perdre patience, et que je veux que cette fois-ci, la carte soit envoyée à l’agence pour que je vienne la chercher moi-même, plutôt que de trouver ma boîte aux lettres constamment vide (chaque jour je m’attends à y trouver une nuée de chauves-souris quand je l’ouvre. Bon, je préfère quand même les avoir là que dans ma culotte contrairement à Cindy Campbell).

Le 21, n’ayant ni de réponse dans ma messagerie ni de carte bancaire dans ma boîte aux lettres, je tente d’appeler la banquière en début d’après-midi ; comme d’habitude elle ne décroche pas, alors je lui laisse un message vocal lui demandant de me recontacter au plus vite pour régler cette histoire.

Les heures passent et je n’ai aucune réponse écrite, aucun appel.

J’envoie alors un 2e message en mettant « insatisfaction/désaccord » (parfois ça les fait bouger), mais toujours rien !

Au final je me déplace à l’agence (qui n’est pas à côté et qui n’a pas de parking, super pratique pour se garer !) pour pousser une gueulante, en mode « Sire, on en a gros ! ».

J’aime pas passer pour la cliente chieuse mais là je n’en peux plus !

Sur place, la banquière m’explique qu’elle vient justement de répondre à mon message (comme de par hasard), et que je ne recevrais ma carte (je préfère à ce stade laisser le conditionnel) qu’en début de semaine suivante, qu’elle est désolée que ce soit aussi long et que j’aurai, en compensation, 2 mois de cotisation de la carte en question qui me seraient remboursés. 

Ça me fait une belle jambe tout ça mais moi ce que je veux, c’est ma putain de carte ! Pourquoi ne pas la mettre à disposition à l’agence plutôt que de l’expédier en envoi simple au risque qu’elle se perde ?

La banquière m’explique qu’en raison de l’épidémie, ils n’ont pas le droit de procéder ainsi et qu’ils sont obligés d’envoyer les cartes.

Décidément, ce virus fera chier l’espèce humaine jusqu’au bout (suis-je en train de penser que c’est largement mérité ? Peut-être bien…) !

Quoi qu’il en soit, moi qui suis du genre à m’énerver et à stresser pour pas grand chose, je vous dis pas dans quel état j’étais pendant ces semaines d’attente, et tout ça à cause d’une bande d’abrutis pas foutus de prendre en compte un changement d’adresse ! Il faut savoir que, aussi pathétique que cela puisse paraître, sans ma CB, je ne suis rien ! Je paye tout avec, même mon assurance auto (ça c’est pas un choix de ma part mais bon) !

La carte en question, je l’ai finalement reçue le 27 (et le code le lendemain), alors que si tout s’était déroulé normalement je l’aurais depuis le 5…

Fallait pas que je sois pressée, quoi ! 

Pourquoi ça m’arrive tout le temps ???!!!

C’est quand même fou de se mettre dans des états de stress pareils juste par le simple constat d’une boîte aux lettres désespérément vide !

Ben oui mais moi je suis comme ça… Tel Hannibal Smith, j’adore quand un plan se déroule sans accroc…

… mais malheureusement, aucune de mes démarches administratives ne se déroule sans accroc !

Et j’avoue que le cumul de ce genre de tuiles ne m’aide pas niveau stress, impatience, énervement et tout le tralala…

Je ne sais pas ce qu’il se passe en France, pourquoi c’est autant la merde à chaque démarche (et je sais que je ne suis pas la seule à qui cela arrive souvent)…

Est-ce parce que les gens qui occupent des postes administratifs dans les banques aussi bien que dans les services publics sont des gros incapables pistonnés et idiots, alors que tant de chômeurs beaucoup plus compétents cherchent depuis des années des postes similaires ?

Ou est-ce parce qu’une sorcière m’a vraiment jeté un mauvais sort, m’octroyant une poisse qui me poursuit à chaque démarche administrative que je dois faire, à chaque document important que j’attends ?

Sale garce…

Source de la top image : https://www.moneyvox.fr/carte-bancaire/actualites/80889/une-faille-de-securite-dans-le-sans-contact-de-visa

12 commentaires sur “Décidément…

Ajouter un commentaire

  1. Il fait mourrisser m’aidant Skype, c’est plus simple,
    1)pour la banquière
    2)pour la préfecture
    3)pour le service carte grise
    4) pour le centre de traitement de Rennes
    5)Pour la Vioque
    6) pour les émissions de gaz à effet de serre
    8) pour la caserne de Gendarmerie et/ou le commissariat local,
    7) pour l’empreinte carbone de la collectivité,
    8) pour le fournisseur d’accès internet

    Mais pitié!, continue de là où tu seras à publier des articles,

    Mais vas en paix! au pays des Kons-Ditionnels pour toujours, si tu y arrives, et c’est pas gagné, cela se mérite,

    J'aime

  2. Il faut mourrisser mainnant Sky, c’est plus simple:

    1)pour la banquière
    2)pour la préfecture
    3)pour le service carte grise
    4) pour le centre de traitement de Rennes
    5)Pour la Vioque
    6) pour les émissions de gaz à effet de serre
    8) pour la caserne de Gendarmerie et/ou le commissariat local,
    7) pour l’empreinte carbone de la collectivité,
    8) pour le fournisseur d’accès internet

    Mais pitié!, continue de là où tu seras à publier des articles,

    Mais vas en paix! au pays des Kons-Ditionnels pour toujours, si tu y arrives, et c’est pas gagné, cela se mérite,

    Aimé par 1 personne

  3. Franchement, j’admire toujours autant ta patience. Perso, si on me dit elle arrive le 5, si je l’ai pas dans les deux jours qui suivent, je vais à la banque et je pète un scandale direct. Inadmissible ! Tout est bien qui finit bien mais comme tu dis, ça fait du stress en plus et c’est pas forcément la période…

    Aimé par 1 personne

    1. Pour la 1re carte, je pressentais qu’ils allaient me l’envoyer à la mauvaise adresse (j’ai l’habitude de ce genre de tuiles, à force…).
      Du coup ma banquière m’en a vite commandé une 2e mais elle a été super longue à arriver, c’est pour ça que j’ai fini par me décider à aller sur place pour râler, mais bon ça me fait chier de devoir me déplacer à cette agence qui est loin et pas pratique pour une opération qui normalement devrait se faire à distance sans problème…

      Aimé par 2 personnes

  4. Aaah, mais je ne suis pas la seule ! Le jour où ma carte, par un beau samedi, a été avalée par un mur (déjà, WTF) et que, par chance, l’agence était ouverte, j’arrive, toute guillerette, persuadée que le monsieur allait ouvrir le mur et me rendre ma carte. Que nenni ! J’ai eu beau dire, mais enfin, ça vient d’arriver, c’est moi, voici la preuve, etc., ce fut niet, niet, niet. Alors, que faire, sans carte ? Ben rien. Sauf que je devais attendre le lundi pour que ça ouvre et recommander une nouvelle carte. Bref.

    Aimé par 1 personne

    1. Ou encore une autre, bien plus stressante… : je suis dans un pays d’Amérique latine, je retire 500 € d’un coup (bah oui, j’étais là pour longtemps et j’aime pas payer des frais de retrait), un dimanche. La machine bugge et ne me sort pas mes 500 €. Du coup je recommence ; mais je ne peux pas, car on ne peut pas retirer plus de 500 € par jour ! Donc je comprends que je n’ai pas reçu mon argent… mais qu’il a été débité, qu’on est dimanche, que ça va être la galère pour expliquer ça entre deux continents. La saga a en effet duré 4 mois : expliquer à la banque latino (faire la file 20x pendant des heures, demander qu’ils regardent les vidéos pour montrer que je n’ai rien reçu, qu’ils fassent le décompte de la machine, etc. ; téléphoner à la banque en Europe à des heures impossibles pour moi à cause du décalage horaire, expliquer, écrire, réexpliquer, réécrire, remplir 3 formulaires, ah non ce n’est pas celui-là, sorry ; oui mais je ne suis pas Crésus, moi, je veux mes sous !), j’ai fini par écrire ou téléphoner à la banque tous les jours (harcèlement bonjour), mais j’ai eu mon argent (après 4 mois de bataille acharnée). Et ce, alors que je suis parfaite bilingue. Je n’ose pas imaginer un pur touriste à qui ça arrive !

      Aimé par 1 personne

    1. Surtout quand toi de ton côté tu fais tout méticuleusement et que c’est de l’autre côté que ça merde… constamment… -_- Ton mari fait donc partie du club des « poissards administratifs » comme moi ! ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :