Chronique d’une série horrifique #6

Je vais être franche avec vous : j’en avais un peu marre de proposer une chronique complète par saison d’American Horror Story, alors j’ai décidé de faire, pour cette saison 6, une mini-chronique. Et puis, honnêtement, j’avais l’impression de me répéter beaucoup d’un post à l’autre concernant les acteurs qui sont souvent les mêmes.

J’ajouterais que je n’ai pas encore fini la saison 7 (« Cult ») car j’ai beaucoup de mal à en venir à bout : ce n’est pas qu’elle soit mauvaise (toujours du gore et des acteurs et guests au top) mais elle m’a moins captivée que les autres.

Est-ce que je commence à me lasser d’American Horror Story ? Je ne pense pas, chaque saison étant différente des autres, et puis, si je commence à me lasser des séries d’horreur, c’est la fin des haricots !

simpson-end

Est-ce que je commence à me lasser de Sarah Paulson et d’Evan Peters ? C’est peut-être là un début de piste : certes, ces acteurs sont excellents, comme je n’arrête pas de le répéter, mais je dois en avoir marre de voir leurs tronches à toutes les sauces…

Est-ce que je regrette toujours autant le départ de Jessica Lange de la série ? Oh que oui !

whyyyy

Est-ce que le fait de ne trouver aucune saison qui dame le pion à l’excellente « Asylum » (saison 2) me déçoit à chaque fois ? Certainement !

Bref, vous aurez donc cette fois-ci droit à une chronique expresse sur la saison 6, et je ne pense pas en faire pour les saisons suivantes, sauf si j’en trouve une qui sort du lot.

Vous l’aurez compris, je ne m’arrête pas de regarder cette série pour autant, car j’espère trouver parmi les saisons suivantes une pépite qui arrivera au moins à la cheville de la saison 2 !

En attendant, même si depuis le temps vous auriez pu faire un effort, au cas où vous n’auriez pas encore lu mes précédentes chroniques sur les saisons précédentes de la série, dépêchez-vous de rattraper votre retard icipar là, dans ce coin et dans celui-ci.

American Horror Story, saison 6, Mir Chronique Expresse !

Il s’y passe quoi ?

Cette 6e saison, intitulée « My Roanoke nightmare », est une mise en abîme d’une émission de télé reconstituant les aventures de Shelby et Matt, un jeune couple qui décide de fuir la grande ville où il a subi une agression et achète sur un coup de cœur la maison de ses rêves dans un lieu isolé. Alors bon, vous vous doutez bien que cette maison n’est pas un palace quasi-neuf dans une ville de la Silicon Valley, au contraire, c’est plutôt une vieille bicoque poussiéreuse et flippante rien que par son aspect, au milieu d’un mix de campagne paumée et de forêt flippante. Bref, c’est la Petite maison dans la prairie en pire… (et en plus, y a même pas Charles Ingalls qui coupe du bois).

ahs6jpeg
On dirait une église… Moi rien que ça, ça me fait flipper ! (source ici)

Et bien sûr, dans cette maison et ses alentours, il va se passer tout un tas d’événements flippants, dégueu, chelous, etc.

On y aperçoit…

…, outre les acteurs habituels ou occasionnels de la série, Jacob Artist, qui interprète le rebelle Jake Pukerman dans Glee. Il joue ici Todd, un jeune amateur de sensations fortes venu visiter Roanoke avec ses potes pour en faire une vidéo sur les réseaux sociaux.

jacobartist

Mention spéciale à…

Adina Porter qui interprète la vraie Lee. Elle joue magistralement bien le rôle de cette femme très ambiguë : est-elle juste une mère aimante qui cherche à tout prix à protéger sa fille ? Est-elle une meurtrière qui cache bien son jeu ou une innocente manipulée par des esprits maléfiques ? Même à la fin de la saison, on a encore du mal à la cerner…

assholes
T’as bien raison cocotte !
Glop
  • j’apprécie beaucoup le côté « mise en abîme » : une série qui raconte une émission qui raconte une histoire vécue… c’est comme C’est arrivé près de chez vous mais… avec de vrais bons acteurs… Ce qui est d’autant plus intelligent dans cette saison, c’est qu’elle ne se déroule pas ainsi du 1er au dernier épisode. En effet, on passe du tournage de cette émission à la préparation d’une émission de téléréalité regroupant les acteurs et les vrais protagonistes dans la fameuse baraque, truffée pour l’occasion de caméras et d’un confessionnal (il ne manque plus qu’une Loana ou une Nabilla et… non, et rien).

nabilla

  • du gore, du gore et encore du gore ! Des meurtres sanglants, des scènes de torture dégueu, les persos prennent cher dans cette saison, pour mon plus grand plaisir !
  • je trouve qu’habituellement, les scénaristes mêlent trop d’histoires dans l’histoire. Mais là, paradoxalement, cette histoire d’une émission qui raconte une histoire mêle plusieurs histoires mais sans que ça fasse trop d’histoires (je vous ai pas perdus en chemin, ça va ? *lance à ses lecteurs une bouée canard qui couine*).
    ic-ne-de-bouée-de-sauvetage-de-forme-de-canard-style-de-bande-dessinée-79306535
    Source ici

    Traduction : les fantômes qui hantent la maison + les esprits maléfiques qui rôdent + les culs-terreux aux mœurs bizarres + la cupidité d’un producteur télé = un mélange intéressant où chaque élément a sa place. (c’est plus simple expliqué comme ça, non ?)

Moins glop
  • il faut que je me fasse une raison concernant Jessica Lange, qui apparemment ne prévoit pas de revenir de manière durable dans la série ;
  • je trouve la présence du personnage interprété par Lady Gaga totalement inutile ;
  • on ne voit pas assez Denis O’Hare dans cette saison ;
  • ils nous ont refait le coup de refiler plusieurs rôles à Sarah Paulson, or, trop de Sarah Paulson tue Sarah Paulson…

paulson

Conclusion

Une bonne saison qui change complètement des autres grâce à cette histoire de mise en abîme. Malgré la présence de lieux communs déjà exploités dans d’autres saisons (souvenez-vous de la maison dans la 1re saison), on ne se lasse pas d’American horror story.

Mais « Asylum » reste toutefois à ce jour ma saison préférée…


Source de la top image : https://horrorbuzz.com/2016/10/21/roanoke-nightmare-american-horror-story-episode-4/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :