Épidémie de connerie

Je n’en suis pas à mon coup d’essai pour ce qui est de mettre en avant, sur Mon P’tit Nid, la connerie humaine : que ce soit en matière de respect de la nature, de manque de savoir-vivre, de dépendances aux technologies, je ne suis jamais la dernière à critiquer ! Pour vous faire une idée de mon opinion là-dessus, je vous invite d’ailleurs à aller consulter la rubrique « Les gens sont cons » du blog, ou encore le hashtag #LesGens sur Twitter, qui vous offre lui aussi un florilège de ce que l’humanité a engendré de crétins en tous genres.

lechat-con
Source ici

Aujourd’hui je vais une fois de plus parler de ce défaut qui différencie l’Homo Sapiens moderne de l’animal, mais cette fois-ci comme conséquence de la notoriété grandissante que connaît la « célébrité » du moment.

Là vous vous dites : « De qui elle parle ? Réfléchissons : connerie + célébrité = Nabilla ? Trump ? »

Faux ! C’est d’une boule verte hérissée de pointes que je vais parler ici, le dénommé Covid-19 (Coronavirus pour les intimes — mais je ne sais pas ce qu’attend la chanteuse brésilienne des années 90 pour se rebeller contre cette dénomination proche du plagiat de son propre pseudo).

Maintenant que je vous ai mis la chanson dans la tête (… de rien, c’est cadeau), revenons à nos moutons, ou plutôt à notre virus qui, en plus de rendre certaines personnes malades, en rend beaucoup d’autres connes comme des chaises.

Alors je tiens à mettre tout de suite les choses au clair : non je n’ai pas viré dans la paranoparanoïa, je ne suis pas vraiment inquiète pour moi, mon homme et ma fille, car nous sommes tous 3 en bonne santé, nous ne faisons donc pas partie des personnes à risque. D’ailleurs, notre département est pour le moment « peu » touché par la contamination (mais en fait, on en sait rien car les cas recensés ici sont porteurs du virus mais ne présentent pas de symptômes. Après tout, peut-être sommes-nous tous porteurs sans le savoir…). Enfin, je dis ça mais cela fait un petit moment déjà que les médias ont cessé de nous informer de chaque cas.

Le contexte

Je ne suis pas une spécialiste, donc je ne vais pas vous faire un exposé sur l’apparition et la progression du virus. Mais pour la faire courte, tout serait parti de Chine où des gens auraient consommé des chauve-souris (ou des pangolins) infectés. À partir de là, le virus se serait très vite transmis au sein de la population chinoise, puis mondiale à cause des personnes qui voyagent et des dirigeants de pays qui ont hésité beaucoup trop longtemps à fermer les frontières (certains ne l’ont d’ailleurs toujours pas fait — devinez de qui je parle).

macron

La connerie humaine face…

… aux consignes sanitaires

Dès que le virus a pénétré le territoire français (contrairement au nuage de Tchernobyl qui, lui, s’était montré prévenant envers les bouffeurs de grenouilles que nous sommes en contournant gentiment l’Hexagone), les autorités nous ont seriné qu’il fallait se laver les mains, éternuer dans son coude et utiliser des mouchoirs à usage unique qu’on balance ensuite dans la poubelle.

Ah, parce que les gens ne font pas déjà ça en temps normal ? Au temps pour moi…

cox-wrong

(Je feins la surprise mais je sais très bien que beaucoup de gens sont des gros porcs qui ne prennent même pas la peine de passer par la case « lavabo + savon » en sortant des chiottes.)

Et donc, Monsieur Covid a continué de faire son petit bonhomme de chemin parmi la population française, en partie parce que les gens ont mis du temps à respecter les consignes sanitaires (qui devraient pourtant être appliquées tout le temps, épidémie ou pas), et à perdre l’habitude de se bisouiller ou de se serrer la main pour se dire bonjour.

D’ailleurs, preuve qu’il ne faut pas grand chose pour amorcer un élan de connerie chez l’humain, cette histoire de bise et de serrage de mains a créé des débats animés dans certaines entreprises : apparemment, il y en a qui ne peuvent pas se passer de contact physique pour se saluer. Pourquoi ? Se dire « bonjour » à distance est-il donc considéré comme impoli ? Franchement je ne comprends même pas que de tels débats aient lieu, je pense qu’il y a d’autres sujets plus sérieux et d’autres soucis à se faire que « bise ou pas bise » !

gneeeee

… aux interdictions de rassemblements

En plus des gilets jaunes qui crient au complot pour les interdire de manifester, on trouve quelques Homo Sapiens assez stupides pour passer outre les interdictions de rassemblements de 5 000… non, 1 000… non, 100 personnes décrétées par nos dirigeants.

Ainsi, on interdit la présence de spectateurs dans les gradins des stades de foot ? Pas grave, les supporters se massent comme des cons à l’entrée, échangeant par la même occasion postillons, miasmes et virus…

On recommande fortement aux Bretons de rester chez eux, leur région étant particulièrement touchée par le Covid ? Pas grave, on se rassemble déguisés en Schtroumpfs…

twitter-covid
Vu sur Twitter…

****

Ces consignes sanitaires et autres interdictions de rassemblements n’ont pas été respectées par une partie de la population. Et aujourd’hui, ça râle parce que « oh làlà fait chier maintenant on va devoir vivre cloîtrés chez nous comme les Italiens ». Ben ouais mais si toutes les mesures avaient été suivies par tout le monde dès le départ, je pense sincèrement qu’on en serait pas là aujourd’hui, à devoir rester chez nous parce que toutes les écoles et facs sont à présent fermées, parce que les établissements publics culturels sont eux aussi contraints de fermer leurs portes, et parce que certaines entreprises n’ont pas d’autre choix que de mettre leurs salariés au chômage !

Conséquences de la connerie

Un début de confinement ?

Nous avons tous vu l’intervention télévisuelle de Macron jeudi soir et ceux qui auront réussi à se concentrer sur autre chose que sur les sous-titres défaillants auront retenu que, 3 mois après le début de la propagation du virus, Manu s’est enfin décidé à prendre des mesures drastiques, voyant que son peuple est trop con pour suivre de simples consignes.

macron-sous-titres
Source ici

Ainsi, il a décidé que tous les établissements d’accueil d’enfants et d’enseignement, qu’il s’agisse des crèches, des petites écoles, des collèges, des lycées et des universités, fermeront leurs portes à partir de lundi, sauf exceptions pour les enfants du personnel soignant réquisitionné pour soigner les personnes atteintes.

Je fais d’ailleurs ici une petite parenthèse pour leur souhaiter beaucoup de courage, ainsi qu’à tous ceux qui sont eux aussi en 1re ligne, à savoir les pharmaciens, mais aussi les gens qui bossent à l’accueil des entreprises, dans les magasins, le tourisme etc.

Par conséquent, entreprises et salariés doivent s’organiser : ceux qui sont parents ont le choix entre faire garder leurs gosses, se mettre en arrêt, être en chômage partiel ou, quand c’est possible, bosser en télétravail (pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir choisir cette 3e option) ; ceux qui n’ont pas d’enfants ont le choix entre se coltiner les tâches des parents absents ou… ah ben non c’est tout !

La ruée vers… le Moltonel épaisseur triple

Arrêtez tout, car voici une séquence nostalgie :

(J’adorais cette pub quand j’étais gamine.)

Croyez-vous que ces mesures draconiennes émanant de notre président auraient calmé la connerie humaine ? Loin de là, car je pense que celle-ci bénéficie de ressources inépuisables.

Ainsi, comme vous le savez sans doute, c’est la ruée dans les magasins : pâtes, riz mais aussi… PQ sont dévalisés dans les rayons des supermarchés, hypermarchés, hard discount, bref partout.

Je crois que la connerie humaine atteint là son summum concernant l’épidémie : les gens créent une pénurie en stockant totalement inutilement chez eux des denrées et du papier toilette.

Alors concernant la bouffe, même si ça reste complètement stupide, on peut trouver un semblant d’explication, mais pour le PQ je pense que même Einstein aurait du mal à nous pondre une équation expliquant le pourquoi du comment…

einstein

Le Coronavirus n’est pourtant pas une gastro ! La diarrhée ne fait pas partie de ses symptômes ! De plus, quand on n’a plus de papier toilette, on peut toujours se rabattre sur :

  • le bidet pour ceux qui en ont un, voire le jet de douche ;
  • les mouchoirs en papier ;
  • les lingettes qui remplacent le papier toilette ;
  • l’essuie-tout ;
  • le programme électoral du RN ;
  • les chemises en flanelle que le voisin a négligemment laissé sécher dehors ;
  • etc.

Bref, le problème ici est que du coup, même les gens qui ne souhaitent pas stocker quantité de vivres chez eux comme si la 3e guerre mondiale allait éclater sont obligés, eux aussi, de participer malgré eux à cette pénurie : face à un rayon hygiène quasi-vide, le réflexe est de prendre un paquet de papier toilette, même si ce n’était pas prévu, parce qu’on se dit forcément « je vais en prendre un paquet tant qu’il en reste parce qu’avec tous ces cons qui remplissent leurs caddies, après yen aura plus du tout quand j’en aurai besoin ! ».

C’est un cercle vicieux, comme quand il y a des pénuries d’essence dans les stations à la moindre annonce de blocage des dépôts, et là je dis : « Merci les cons ! ».

lisa

Petite anecdote prouvant que quand on est con, on l’est jusqu’au bout : mon homme est allé faire quelques courses hebdomadaires dans un hypermarché hier. Dans un rayon pâtes déjà bien éprouvé, une bonne femme lui a demandé s’il restait des paquets de coquillettes. Il lui a montré les coquillettes de la marque discount du magasin, qui sont en bas du rayon et que nous achetons habituellement. La bonne femme lui a répondu « ah non mais moi je prends que des Panzani ! ».

Conseil à coconne : oublie pas de faire des stocks de caviar et de champagne avant leur pénurie !


Bref, les gens prouvent constamment qu’ils sont d’une connerie sans borne et qu’en cas de crise, quelle qu’elle soit, c’est chacun pour sa gueule.

Affligeant, n’est-ce pas ?

visiteurs-peux-plus


Source de la top image : https://www.legeneraliste.fr/kiosque/2722

25 commentaires sur “Épidémie de connerie

Ajouter un commentaire

  1. Merci de cet article qui enfin replace la raison au centre !!! Bref j’en ai marre d’allumer ma TV et d’entendre sur chaque chaine COVID 19 ou PENURIE…. Je comprend, il faut informer, comprendre et analyser mais pas quand ça passe comme tu le dit par un débat infini sur la bise ou pas ?!! Le monde ne tourne décidément plus rond !

    Aimé par 1 personne

  2. Bien d’accord on en fait beaucoup trop et l’allocution de Macron n’a rien arrangé, bien au contraire.
    Mon analyse (qui ne regarde que moi bien évidemment), est que ces annonces faites dans cette expression catastrophique, arrangent bien et la cote de popularité, et les affaires de Macron et sa clique de suiveurs. Avant cette annonce, depuis des mois, son mouvement LR-EM (composé de paillasson) et le Modem (son affidé) étaient en pleine déconfiture (défiance) dans la population française.
    Un positionnement catastrophique qui ne pouvait satisfaire l’ego d’un Emmanuel qui n’envisage qu’une chose se représenter aux prochaines présidentielles. Pour cela il faut qu’ils trouvent tous les moyens pour faire accepter dans les futures élections (municipal d’abord, sénatorial ensuite, départementales, régionales puis présidentielles et législatives) autrement dit dans les 3 prochaines années ne seront en élections et donc en conquête d’électeurs.
    Il ne reste pas moins vrai que même si le nombre de décès est moindre que ceux de la grippe annuelle, des cancers, des suicides, des accidents de la route ou accidents ménagé, ce virus est mortel. Était-il nécessaire pour autant le faire tout ce battage ?
    Cordialement
    Michel

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ma part je pense plutôt que les mesures draconiennes auraient dû être prises dès le départ, quand l’épidémie a pris de l’ampleur en Chine.
      Mais non, pendant ce temps en France, on faisait quoi ? On disait au gens de se laver les mains, mais on ne fermait pas les frontières, et on se foutait des Italiens en confinement alors qu’on en arrive à la même situation…
      Quant à Macron, pour ma part, il est foutu, et s’il a l’audace de se présenter aux prochaines présidentielles, je lui souhaite une belle déculottée !

      Aimé par 2 personnes

  3. J’avoue que hier j’étais partie pour faire mes petites courses du mois tranquille mais j’ai un peu paniqué devant l’affluence. J’ai pas rempli un caddie pour autant (puis j’ai aps les moyens, surtout après avoir claquer 170€ au garage) mais j’ai pris quelques conserves que je n’aurais peut être pas pris en temps normale et un paquet de pate. Je stocke pas, faut que je bouge tout à la fin du mois lol

    Aimé par 1 personne

    1. au vu des décisions d’Édouard Philippe de ce soir ça va devenir encore plus compliqué : les gens vont encore plus paniquer, se ruer dans les magasins pour faire des réserves vu que les restos seront fermés, etc. :-/ Mais bordel, ces décisions fallait les prendre bien avant au lieu de se moquer des Italiens et de continuer les rassemblements ! Là j’ai la rage contre ce gouvernement et contre les gens qui n’ont pas respecté les consignes dès le départ, franchement même sans virer parano c’est quand même pas compliqué de faire gaffe !

      Aimé par 1 personne

      1. Bah déjà les simples gestes d’hygiènes quoi. J’avais rdv psu jeudi, j’attendais l’ouverture du batiment avec deux mamans postées sur les marchent avec leurs momes. Un des garçon avait une lingette à la main qu’il trainait sur à peu près tout : portail, rambarde d’escalier, … et portait allégrement à son visage ensuite. a mère : à peine un regard. Les mêmes iront te faire un stock de PQ et de pates alors que les bases ne sont pas là.

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis toujours effarée de voir la négligence de certains parents, que ce soit niveau vigilance (c’est mieux d’avoir le nez dans le smartphone que sur son gosse) ou propreté (les gamins qui touchent tout et mettent tout à la bouche, hors période d’épidémie OK, après tout faut pas les élever dans un monde aseptisé, mais en ce moment, merde faut faire gaffe !)…
        Et que dire des gilets jaunes qui se sont encore rassemblés à Paris aujourd’hui ? Combien de cas probables parmi eux ? Combien ont dû se transmettre le virus ? Bande de débiles ! -_-

        J’aime

  4. C’est vrai que j’ai vu ces histoires de pénuries, je me suis demandé où on allait. Comme tu le dit, il fallait suivre les recommandations dès le départ et pas attendre que ce soit la débandade (le terme est un peu fort) pour s’inquiéter. Yarf, Rassurons nous un peu, au moins, on n’a pas autant de personnes atteintes du virus que de cons en France … c’est déjà ça, parce que sinon, on serait vraiment dans la merde 🙂 bonne journée et ravie de trouver encore des articles un peu moins alarmistes que la majorité de ce que l’on peut voir à l’heure actuelle

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à l’heure aux infos de la 6, la présentatrice a demandé à un mec si elle pensait que la société allait sortir changée de cette crise. De mon côté j’ai répondu : « tu parles on sera toujours aussi cons qu’avant ! ». On ne retient pas les leçons de nos erreurs passées, la preuve avec ceux qui sont allés en pharma se ruer sur la chloroquine dès qu’il en a été question comme d’un potentiel remède. Les gens sont d’une connerie incommensurable…

      Aimé par 1 personne

      1. Ce commentaire vient confirmer ce que j’ai écrit dans mon comm’ sur ton article « confinons les cons finis ». Ça devrait nous servir à quelque chose, mais tout comme toi je pense que malheureusement on reprendra notre vie comme avant… Jusqu’à la prochaine catastrophe, etc.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :