Itinéraire d’une poissarde pas gâtée : épilogue

C’est là que s’arrêtent (du moins je l’espère !) mes mésaventures concernant la vente de ma 1re voiture…

Si vous avez raté des épisodes, petit récap :

  • Épisode 1 :
    • 2014 : je décide de vendre ma 1re voiture. Je la cède une bouchée de pain à un type qui l’achète pour sa fille. Accompagnée de mon conjoint pour être sûre que je ne commets pas d’impair, je fais tous les papiers comme il faut, et la vente se passe bien ;
    • 2018 : en juin, je reçois une amende, par suivi de courrier, concernant ce véhicule, ce qui signifie que depuis 2014, l’acheteuse n’a jamais fait faire la carte grise… Je dois donc contester cette amende en fournissant à l’Officier du Ministère Public la copie de mon exemplaire « vendeur » du certificat de cession. Apparemment, ça a fonctionné. J’espère donc que désormais, la situation administrative du véhicule est régularisée…

hope

  • Épisodes 2 et 3 :
    • 2020 : en janvier, je constate qu’une saisie à tiers détenteur a été effectuée sur mon compte. Il s’agit en fait de 2 amendes majorées concernant, une fois de plus, ce même véhicule ! Je dois donc à nouveau m’adresser à l’OMP pour qu’il fasse annuler ces 2 amendes à mon encontre, et par-là même la saisie. Les amendes sont bien annulées. Ouf !
  • Épisodes 4, 5 et 6 :
    • en parallèle, j’apprends qu’en fait, non seulement l’acheteuse n’avait jamais fait la moindre démarche de son côté, mais qu’en plus, à la préfecture, ils n’ont jamais pris en compte mon certificat de cession exemplaire « préfecture » que je leur avais pourtant fourni ! Je dois donc régulariser cette cession auprès des services de l’ANTS. Heureusement pour moi, j’y parviens et la cession est à présent bien enregistrée.
  • Épisode 7 :
    • je décide quand même de m’adresser à la Police Nationale pour ne pas laisser l’acheteuse s’en sortir comme ça après toutes les emmerdes qu’elle m’a attirées, et sachant qu’elle est hors la loi (ni carte grise, ni contrôle, ni assurance, et madame continue de rouler avec la voiture tranquillement…). Malheureusement, je tombe sur un con et, outre les inepties qu’il me sort concernant la cession d’un véhicule en 2014, notre conversation peut se résumer à : « on peut rien faire contre elle mais toute façon c’est plus votre problème, vous vous en fichez maintenant ». Su-per…

walt-jr

Donc voilà pour cette foutue bagnole que je regrette amèrement d’avoir vendue à ce type et à sa conne de fille. Désormais, plus jamais je ne vendrai de véhicule à des gens que je ne connais pas !

Pour preuve : j’ai vendu il y a quelques années ma 2e voiture à un ami et je n’ai jamais eu le moindre problème par la suite…

Bref, si je dois tirer des conclusions de tout ça, voilà ce que je dis :

• il ne faut jamais vendre son véhicule à des gens qu’on ne connaît pas ;
• ce n’est pas parce qu’on a déposé un papier dans une administration que celui-ci sera traité ;
• les personnes en infractions s’en sortent toujours mieux que les gens honnêtes qui, eux, doivent constamment faire des pieds et des mains pour prouver leur innocence ;
• la Police Nationale ne sert à rien ;
• certains fonctionnaires d’administrations (j’ai bien dit certains) mériteraient l’écartèlement pour leur apprendre à bien faire leur travail…

J’espère en tout cas que ce feuilleton en plusieurs épisodes pourra servir si quelqu’un se retrouve dans la même situation que moi, car j’avoue que trouver des discussions similaires sur des forums et en parler avec un twitto à qui une telle déconvenue était déjà arrivée m’a fait du bien. Je me suis sentie moins seule face à ce problème.

Bref, quand on a un souci, c’est toujours plus rassurant de savoir qu’on n’est pas les seuls à qui ça arrive, ça évite de se répéter sans cesse « mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire de travers ?! ». Car, en l’occurrence, moi pour le coup je n’ai absolument rien fait de travers !

nothing-wrong

Parfois j’aimerais vivre dans une série US du genre How to get away with murder : je demanderais à Nate Lahey de faire une petite enquête pour découvrir qui était le fonctionnaire qui a négligé mon certificat de cession à l’époque et me le ramener pour que je lui en colle une, et à Franck Delfino d’aller dans le 43 se renseigner sur l’acheteuse et la prévenir que si j’ai encore le moindre problème à cause d’elle, elle finira dans une prison au Mexique, un truc dans le genre…

htgawm-franck

Mais bon, je ne suis pas Annalise Keating, et on est dans la vraie vie, qui plus est en France, ce pays où la Police Nationale se dit incapable de faire quoi que ce soit pour empêcher une personne d’enfreindre la loi, quand bien même on apporterait plusieurs preuves l’incriminant…Mais bon, « let the police do the job », n’est-ce pas ?

vialles


Je clos là ce feuilleton (faites que ce soit pour de bon !), et j’espère réussir à me sortir cette sale histoire de la tête rapidement, ce qui n’est pas gagné pour une ruminante comme moi



Source de la top image ici

2 commentaires sur “Itinéraire d’une poissarde pas gâtée : épilogue

Ajouter un commentaire

  1. Les vieux disaient: « C’est Dallas » ton truc. Les jeunes pourront dire: C’est Skyler!
    Heureux d’apprendre que tout est bien qui finit bien.
    Et ce feuilleton m’a amusé, donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes!
    Amicalement à toi et bon dimanche!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :