Favorite characters #6 : april

En avril, comme le dit le proverbe, on ne se découvre pas d’un oncle Phil (hohoho — rire phil.gifgras), même pour notre 6e rendez-vous mensuel du tag « Favorite characters » (déniché sur le Bigreblog). Ce tag, je le rappelle, consiste à choisir une fiction (série, film…) et à ensuite répondre aux questions en fonction de la fiction choisie. Ainsi, une même personne peut répondre à ce tag à l’infini !

Petit récap :

  • le 1er rendez-vous portait sur la série Friends ;
  • le 2e sur le film Jurassic Park ;
  • le 3e sur le dessin animé Princesse Sarah ;
  • le 4e sur la série Lost ;
  • le 5e sur la série Urgences.

Pour ne pas le faire une énième fois sur une série, j’ai décidé de consacrer ce tag à un dessin animé, peut-être le plus célèbre au monde, et qui a bercé mon enfance et berce celle de ma fille aujourd’hui : Les Simpson.

Petite précision : ce dessin animé, qui date de 1989, continue aujourd’hui. Malheureusement, changement d’auteurs, d’époque et de doubleurs français obligent, je trouve les épisodes récents vraiment peu intéressants. Ce tag ne portera donc que sur les saisons plus anciennes…

NB : j’ai trouvé la top image de cet article ici.

– Mon personnage préféré :

Si je dois faire un choix, alors il portera sur 2 personnes (ben quoi c’est des jumelles donc c’est pas vraiment de la triche) : Patty et Selma, les 2 sœurs de Marge.

J’adore leur cynisme envers les hommes, leur méchanceté envers Homer, leur côté vieilles mégères.

bouvier.gifN’empêche qu’elles sont nature-peinture : elles fument comme des pompiers et se foutent que ça gêne les autres, elles ne s’épilent visiblement pas, font toujours preuve de franchise et sont prêtes à tout pour obtenir ce qu’elles veulent (par exemple, quand elles veulent leur idole Richard Dean Anderson qui joue Mac Gyver, elles vont jusqu’à le séquestrer chez elles)…

Mais, sous leurs aspects indécrottables, chacune cache une sensibilité qui lui est propre : Selma souffre d’être seule et sans enfant, et Patty cache son homosexualité par peur d’être jugée par son entourage.

pattyselma.gif

– Le personnage que j’ai envie de tuer :

Flanders. En vrai, je n’ai pas envie de le tuer, plutôt de lui coller dans les pattes un singe radioactif (oups, ça a déjà été fait par Homer), car il est soûlant avec son cul bénisme poussé à l’extrême ! Cela dit, son personnage donne lieu à des épisodes cultes (comme celui où il ouvre le Palais du gaucher, ou celui où il finit à l’asile…), donc que seraient les Simpson sans leur Flanderounet ?

flanders.gif

– Le personnage qui me fait pleurer :

Les Simpson n’ont pas pour but de faire pleurer les gens. Cela dit, même les personnages les plus dingos peuvent y vivre des moments émouvants. Je pense notamment à Homer lorsqu’il perd sa mère…

homersad.gif

– Le méchant que j’aime bien :

Tahiti Bob. Cet homme cultivé fait toujours preuve d’ingéniosité pour tenter de tuer Bart Simpson, malheureusement, ça rate toujours, et c’est marrant !

bob.gif

– Le personnage qui fait toujours rire :

Dans les vieux épisodes : Homer. Son personnage est dingue, il en a vécu des aventures rocambolesques ! Heureusement que Marge est là pour empêcher son mari de précipiter la famille dans des désastres à chaque épisode !

homer-whoop

Malheureusement, comme je l’ai dit plus haut, cette réponse ne vaut que pour les plus vieilles saisons, car dans les épisodes plus récents, je trouve que son personnage devient limite prétentieux, ou alors d’une débilité qui n’est même plus drôle…

Autant dans les vieux épisodes on lui pardonne d’être aussi débile car on sent qu’il a un bon fond (prenons pour exemple l’un des épisodes de la saison 1 où Homer vend la télé pour payer la thérapie familiale du docteur Monroe afin de retrouver un esprit de famille qui selon lui manque aux Simpson). Mais dans les épisodes plus récents, son comportement semble non plus justifié par une simple stupidité, mais plutôt par une méchanceté sous-jacente, et on en vient à se demander comment Marge peut rester avec un mec aussi insupportable…

D’ailleurs, ce comportement est également flagrant dans le film : c’est lui qui fout la merde (au propre comme au figuré) en balançant le lisier de porc dans le lac malgré les interdictions et les conséquences annoncées !

homer-doigts.gif

Donc pour résumer :

  • dans les vieux épisodes, la recette était : Homer fait une connerie en voulant faire bien, mais il se rattrape car au fond il s’en veut ;
  • dans les épisodes récents : Homer se conduit comme un connard égoïste, ce qui mène tout le monde à la catastrophe. Sa famille répare ses conneries, et du coup il s’en sort toujours à bon compte mais sans jamais se remettre en question. C’est beaucoup moins drôle pour le coup…

– Le personnage qu’on n’aimerait pas s’il n’était pas joué doublé par lui :

J’aimais beaucoup Michel Modo comme doubleur (il faisait les voix de Skinner, Krusty, Hibert, etc.). Malheureusement, à son décès en 2008, Gérard Rinaldi, que pourtant j’adore, a pris sa succession mais les voix qu’ils faisait étaient juste agaçantes (surtout celle de Krusty). Puis il est malheureusement mort à son tour, et Xavier Fagnon a pris le relais (la voix de Jack dans Lost ou de DiNozzo dans NCIS, entre autres) ; même si je le trouve meilleur que Rinaldi dans ce rôle, il n’égalera jamais Modo…

De gauche à droite : Xavier Fagnon, Gérard Rinaldi du temps des Charlots et Michel Modo dans La 7e Compagnie (« Restez groupir ! »)

Sinon, en VO, le génial Hank Azaria (David dans Friends, Gargamel dans Les Schtroumpfs, etc.) double certains personnages comme Apu. Les extraits que j’en ai vus sont hilarants !

simpsons.jpeg

– La mort qui m’a le plus frappée (au sens propre) :

Celle de Maud. Je ne comprends pas trop pourquoi les scénaristes l’ont fait mourir, d’autant que son décès n’a pas apporté grand chose, à part quelques rencontres de Ned avec des femmes, mais bon, honnêtement, ce ne sont pas des épisodes cultes…

maud.gif

– Le personnage le plus canon :

Troy Mac Clure est censé être le beau gosse du dessin animé… Mais disons qu’un mec au teint jaune et aux yeux globuleux, c’est pas trop mon type… Et c’est encore pire quand il porte ses lunettes !

troy.gif

– Le personnage qui évolue le plus :

Patty Bouvier : au début son personnage grincheux se contente de critiquer Homer et de rejeter le moindre homme qui s’approche d’elle (l’épisode où Skinner est amoureux d’elle est juste énorme). Mais elle finit par faire son coming out : elle évolue car elle devient plus sûre d’elle et n’a plus peur d’avouer son homosexualité. Mais bon elle continue de critiquer Homer, pour notre plus grand plaisir !

patty.gif

– Je m’identifie à…

Lisa pour son côté écolo (même si elle est agaçante), et Abraham Simpson pour le côté râleur…


Voilà pour ce mois-ci !

Et toujours pareil : si vous voulez reprendre ce tag, n’hésitez pas !

Ohé ! Vous m’écoutez ???!!!

homer-vache-cerveau.gif

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :