Favorite characters #5 : march

Nous voilà déjà en mars, le mois des giboulées, ce moment de l’année où la météo oscille entre froid hivernal et renouveau printanier… Un temps idéal pour mater une série qui va inspirer un 5e rendez-vous mensuel du tag « Favorite characters » (déniché sur le Bigreblog). Ce tag, je le rappelle, consiste à choisir une fiction (série, film…) et à ensuite répondre aux questions en fonction de la fiction choisie. Ainsi, une même personne peut répondre à ce tag à l’infini !

Pour vous rafraîchir la mémoire :

  • le 1er rendez-vous portait sur la série Friends ;
  • le 2e sur le film Jurassic Park ;
  • le 3e sur le dessin animé Princesse Sarah ;
  • le 4e sur la série Lost.

J’ai donc décidé de refaire ce tag sur une série, et j’ai choisi Urgences.

– Mon personnage préféré :

Le docteur Greene. De toute la série, c’est sans doute l’acteur le plus généreux, dévoué et désintéressé, et pourtant, il aura vraiment une « vie de merde » : sa 1re femme divorce alors qu’il l’aime toujours, il se fait agresser dans les chiottes de l’hôpital et ne saura jamais qui lui a fait ça, sa mère puis son père meurent, et, une fois qu’il a enfin retrouvé l’amour auprès du docteur Corday, sa fille se met à faire sa crise d’ado, allant jusqu’à se droguer et droguer involontairement sa 2e fille encore bébé ; mais ce n’est pas tout : pendant que sa femme lui tire la gueule à cause de ça, il découvre qu’il est atteint d’une tumeur au cerveau. Il se fera opérer mais la tumeur reviendra et il en mourra…

La vie rêvée n’est-ce pas ?

greene.gif

– Le personnage que j’ai envie de tuer :

Le docteur Ross : c’est de sa faute si Carol fait une tentative de suicide dès le 1er épisode, et puis, il faut voir comme il la mène en bateau : quand elle se fiance à un autre, il fout tout en l’air, il joue à « Je t’aime moi non plus » avec elle… Enfin, quand il se barre et laisse Carol en plan, alors que celle-ci découvre juste après qu’elle est enceinte de jumelles, là c’est le coup de grâce…

clooney.gif

– Le personnage qui me fait pleurer :

Dans cette série, ce sont surtout les patients qui donnent envie de pleurer : par exemple, le personnage joué par Michael Rappaport, qui se sait condamné et qui ne pourra même pas dire adieu à sa fille…

rappaport.jpg
Source ici

Sinon j’ai de la peine pour Carter quand Lucie meurt, et aussi quand Kem accouche de leur bébé… mort-né.

carter2

– Le méchant que j’aime bien :

Le docteur Romano : quel salopard celui-là ! C’est le genre de personnage qui adore se faire détester.

On le hait tellement qu’on se dit « bien fait ! » quand il se fait éconduire par Corday, mais paradoxalement, quand il meurt, on est triste parce qu’on ne sait pas qui détester à sa place…

romano.gif

– Le personnage qui fait toujours rire :

Jerry, le mec de l’accueil, interprété par Abraham Benrubi que j’adore !

Dans toutes les séries, y compris les séries dramatiques, il y a toujours un personnage avec un côté comique. Dans Urgences, c’est Benrubi qui tient ce rôle à merveille.

Au Cook County, il est le « point de jonction » entre les patients et le personnel médical, et dans la série, il est celui entre les moments dramatiques et les moments plus détendus.

benrubi.gif

– Le personnage qu’on n’aimerait pas s’il n’était pas joué par lui :

Le docteur Greene bien sûr (j’adore Anthony Edwards, dommage qu’on ne le voie plus à l’écran), Jerry (Abraham Benrubi), Ellis West (Clancy Brown — eh oui, encore lui !), le docteur Swift (Michael Ironside)…

Il y a tellement d’excellents acteurs dans cette série !

ironside

– La mort qui m’a le plus frappée (au sens propre) :

Celle du docteur Greene.

Ah ce que j’ai pu chialer à cause de cet épisode ! J’ai été tellement marquée que j’en ai rêvé la nuit, c’était horrible ! Jamais une mort télévisuelle ne m’aura autant marquée…

greene-malade.jpg

– Le personnage le plus canon :

J’ai toujours trouvé Benton, le grand black au sale caractère, très attirant ! Kovac est pas mal non plus physiquement mais son personnage le dessert je trouve, de même que pour le docteur Ross.

benton.gif

– Le personnage qui évolue le plus :

Carter. Au départ c’est le petit externe un peu paumé, qui se fait sans cesse rabrouer par Benton, malgré sa bonne volonté. Mais il ne lâchera rien et finira par devenir un médecin chevronné.

carter.gif

– Je m’identifie à…

Une des infirmières (Shirley, Lydia…) : celles qui œuvrent dans l’ombre, qui ne sont jamais sur le devant de la scène, mais sans qui la boîte ne tournerait pas…

infirmieres-urgences


Voilà pour mars !

Et comme je le dis à chaque fois, si vous voulez reprendre ce tag, n’hésitez pas !

benton-yeah.gif

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :