Bande d’assistés !

Qu’est-ce que je cache derrière un titre de post qui est à la fois aussi vague et, en apparence, polémique ? Une tirade interminable contre les pauvres, les chômeurs, les RSAstes, etc. ? Cela ne me ressemble pas !

Non, moi je voudrais juste râler après l’Humain, cet être de plus en plus assisté par les technologies qu’il a lui-même créées et dont il se passait très bien il y a à peine 20 ans de cela…

« Encore ?! » me direz-vous. Eh bien oui, encore ! Parce que ces derniers temps, il y a une pub qui passe en boucle à la télé (pub complètement nulle au demeurant), où on peut voir une mère qui dialogue avec son enceinte connectée dénommée Alexa, faute de pouvoir le faire avec son ado de fils…

Voici la pub en question :

 

 

 

« Alexa, faut combien de temps pour aller au stade ? Alexa, joue telle musique ! Etc. »

Parce que c’est trop compliqué d’aller toi-même sur Internet pour connaître le temps de trajet jusqu’au stade ? Parce que c’est trop fatiguant de prendre ton CD de Julien Clerc et de le mettre toi-même à jouer dans ta platine ?

C’est quand même incroyable, cette mode du tout connecté (que j’avais déjà évoquée ici) : les gens ne peuvent-ils donc plus bouger leurs culs pour faire les choses eux-mêmes, il faut que ce soit les appareils qui agissent et même réfléchissent à leur place ?

Et puis franchement, dans le genre no life, le gars qui parle à son enceinte… J’ai l’air moins débile quand je parle à mon oiseau !

Personnellement, j’en ai assez de cette société paradoxale, où c’est soi-disant « la crise pour tout le monde » mais où ça se précipite dans les magasins pour acheter le dernier smartphone à la mode qui coûte un SMIC ; où ça serine à tout bout de champ « ouais faut pratiquer une activité sportive » mais où ça lèverait pas le petit doigt pour accomplir les tâches simples du quotidien, les déléguant aux appareils robots ; où ça peste contre l’enfermement des gens dans un monde virtuel mais où c’est le nez dans le portable dès que ça a 2 minutes de temps libre…

Il faut les voir les collègues de boulot à la pause méridienne : dès qu’elles ont fini de manger et de se raconter le dernier épisode de L’Amour est dans le pré ou de se plaindre de la dernière lubie de l’avocaillon, ça pianote sur le portable. Je suis la seule pauvre conne à regarder les oiseaux par la fenêtre !

Jean-Jullien-illustrations-smartphone-diner-600x787.jpg
Dessin de Jean Jullien

Bref, pour en revenir à ces fameuses enceintes connectées qui doivent coûter un rein, dites-vous bien que d’ici à ce que les patrons se procurent ces objets et n’aient donc plus besoin d’assistants humains, il n’y a qu’un pas ! Encore du chômage en perspective, et encore moins d’embauches dans les métiers administratifs…

Et puis, je vous rappelle quand même qu’il y a 20 ans de cela, quand on voulait savoir où se trouve la pizzeria la plus proche ou le numéro pour prendre rendez-vous chez le dentiste, on consultait le bottin. Et il y a 10 ans, on allait sur le net et on faisait nos recherches nous-mêmes. Aujourd’hui, l’enceinte fait ces recherches à notre place. Et demain ? Elle sera directement connectée à nos cerveaux et on n’aura même plus besoin de fatiguer les muscles de notre visage, nos cordes vocales et notre langue à prononcer la question à voix haute : il suffira de la penser !

Objets-connectes-infographie.jpg
ça devient ridicule…

Je n’ai pas hâte qu’on en arrive là mais les nouvelles technologies évoluent tellement vite maintenant… Si encore elles servaient uniquement à ceux qui en ont vraiment besoin (les handicapés par exemple), mais non : le mec paralysé qui n’en a pas les moyens ne pourra jamais profiter de ces avancées, alors que le fils à papa, qui pourtant peut bouger le moindre de ses membres, lui, pourra rester allongé dans son lit ou évanlé dans son canap et demander à son enceinte de rechercher le resto qui livre à domicile le plus proche ou de jouer le dernier titre daubesque de Jul…

Enfin, pour finir cet article pessimiste sur une note amusante, voici la parodie façon Burger Quiz d’une pub pour une de ces enceintes connectées à la noix. On peut y voir l’inénarrable Jean-Paul Rouve en train de se disputer avec son enceinte. Riez si vous voulez (vous gênez pas, j’étais moi-même morte de rire quand je l’ai vue), mais si ça continue, certains vont en arriver là…

 

 

9 commentaires sur “Bande d’assistés !

Ajouter un commentaire

  1. Ce que je constate à travers mes lectures et autres discussions que j’entends autour de moi, c’est une lassitude certaine face à ce monde sans cesse connecté… Il y a un fossé de plus en plus important entre ceux qui régissent leur vie avec la technologie et effectivement en sont dépendants et ceux qui font le choix de s’en éloigner. Un clivage qui m’interroge.

    Aimé par 3 personnes

  2. Merci d’avoir pensé aux handicapés. En effet, ces petites technologies nous facilitent bien la vie même si on se sent ridicule de parler à un objet ! Tout de même, je suis moins connectée que certains valides !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :