Pourquoi j’aime pas (4)

Ah, yavait longtemps que je n’avais pas refait un « Pourquoi j’aime pas… », il serait peut-être temps de m’y remettre, d’autant que le trajet du retour de vacances (pas loin de 5h) m’a donné tout le loisir de maudire intérieurement un média souvent écouté en voiture !

Donc, pour votre plus grand plaisir Mesdames-Messieurs, après le coiffeur, les deux-roues et le téléphone, je m’en vais maintenant, sous vos yeux ébahis, débiner…

La radio !

Non franchement je suis désolée mais je ne peux pas taire plus longtemps mon exaspération les rares fois où, contre mon gré bien sûr, mes oreilles sont blessées par ce média insupportable.

père blaise - quinte juste.jpg

La radio en général…

Je hais la Radio avec un grand R, le média quoi. Mais pourquoi tant de haine ? C’est simple ! Moi quand j’écoute la radio, voilà ce qui se passe :

  • déjà il faut se caler sur une station qui diffuse de temps à autre des chansons pas trop mal (ces stations-là sont rares à mes yeux). C’est vrai qu’aujourd’hui, la plupart des postes peuvent mémoriser plusieurs stations, et qu’il suffit d’appuyer sur un simple bouton pour les retrouver. Mais quand vous faites de la route, forcément, ça se complique : entre les endroits boisés ou paumés où seules les stations de trucs d’églises ou d’infos ou d’accordéon captent, et ceux où une radio de jazz prend la place de votre station préférée, il y a déjà de quoi bien s’énerver…
  • ensuite, même quand vous arrivez à trouver une radio qui vous convient, vous pouvez être sûr de tomber au moment de la pub 9 fois sur 10. C’est dingue la quantité de pub diffusée sur la bande FM ! J’en avais déjà parlé ici, de ces spots qui passent en boucle et sont pour la plupart complètement nuls, avec souvent des protagonistes aux voix idiotes à qui on a envie de jeter à la tronche leurs fournitures scolaires de chez Carrefour, leurs poufs de chez Gifi ou encore leur jambon en promo de chez Intermarché…
  • maintenant, admettons qu’en petits veinards que vous êtes, vous ayez échappé à ces foutues pubs. Chouette, vous dites-vous sans doute, espérant entendre de la musique, ce truc avec des instruments qui passe parfois à la radio… Mais c’était sans compter sur une bonne vieille séance de blabla (jeu idiot avec une auditrice à la voix nasillarde en ligne, flash infos — Trump a encore fait une connerie, une star est encore morte d’un cancer, des pays européens refusent encore d’accueillir des migrants, nos gouvernants ont encore pondu une loi de merde qui fait chier tout le monde sauf les riches… –, racontars sur la vie des stars alors qu’on s’en fout de savoir que je ne sais quel footeux est parti en vacances dans une île paradisiaque, etc.) ;

    degaulle.jpg
    Nan mais c’est pas de ce genre de blabla-là que je parle, hein…
  • vous avez tenu tout le temps du blabla en serrant les dents (vous êtes fortiches), et vient enfin le moment où des chansons vont être diffusées ! Vous croisez les doigts intérieurement pour que ce soit une chanson que vous aimez bien (A-ha, Scorpions, U2, Queen, The Police, pourquoi pas un tube français des années 80 comme Voyage voyage de Desireless, ou un bon vieux classique de Jean-Jacques Goldman…), vous êtes même OK pour laisser cette station s’il s’agit d’un tube disco des années 70, bref vous êtes prêts à faire des concessions… et là, c’est le drame : le programmateur, en bon vieux sadique, vous colle un bon gros « tube » de Jenifer, dégoulinant de niaiserie, ou la BO du film Titanic, interprétée par l’insupportable Céline Dion… Il ne vous reste alors plus que vos yeux pour pleurer ou vos mains pour vous arracher les oreilles !
    quinn
  • mais vous avez tenu bon, car les dernières notes de la chanson que vous détestez laissent place au tube suivant, que vous reconnaissez dès les premières notes : The eye of the tiger de Survivor, par exemple… Vous exultez, vous vous raclez la gorge pour pouvoir chanter (ce qui n’est pas évident), allez c’est parti :
    Risin’ up, back on the street
    Did my time, took my chances
    Went the distance, now I’m back on my…
    Mais là, un drame se produit : avant même que vous ayez eu le temps de dire « feet », la radio se brouille, et vous n’entendez plus qu’un « frfrfrouornfrfrrforefnesrfroiffn » incompréhensible… Alors vous vous posez une question : pourquoi, tout le temps des pubs, du blabla et de Céline Dion, ça marchait nickel, et juste quand la radio diffuse enfin quelque chose qui vous plaît, ça décide de ne plus capter correctement ? Serait-ce là une loi de Murphy ? Et donc, tandis que, comble de l’horreur, une radio diffusant du Yvette Horner chevauche votre station, vous vous résignez à éteindre le poste…

Voilà donc en résumé ce que c’est pour moi d’écouter la radio !

vieille-radio.jpg

Certaines radios en particulier…

Alors oui je sais que je suis assez difficile en terme de musique (j’aime surtout la pop-rock, très très peu de chansons françaises, et de rarissimes raps des années 90 et du début des années 2000 ; de temps en temps j’aime également me réécouter les tubes d’eurodance qui m’ont fait danser quand j’étais ado…), et je sais aussi que « les goûts et les couleurs gnagnagna… ».

dionJe veux bien concevoir que certaines personnes puissent aimer des chanteurs que je n’apprécie pas, comme Céline Dion (moi perso c’est viscéral : je ne la supporte pas…), parce qu’elle a une sacrée voix, etc., donc j’essaie quand même d’être assez tolérante quant aux goûts musicaux des autres.

Mais franchement, la musique d’aujourd’hui en général, je la trouve insipide… Je trouve que les jeunes chanteuses ont toutes des voix qui se ressemblent, que les chansons, quand il ne s’agit pas de reprises, se ressemblent toutes, que les paroles n’ont plus aucune consistance, bref je n’accroche pas…

Pour moi, une bonne chanson, c’est un chanteur avec une belle voix, une musique qui dégage une certaine atmosphère, un « truc » original qu’on ne retrouve pas dans tous les tubes commerciaux du moment… Et dans des musiques comme le rap, il faut qu’il y ait un pur texte, pas un truc du style :

« Elle apparaît puis disparaît sous mon volant
Il me reste encore un peu de rouge à lèvres sur le gland »

(Très élégant n’est-ce pas ?)

Bref ! Prenons l’exemple du groupe A-ha, dont, vous l’aurez peut-être compris, je suis une méga fan depuis toute petite. Ce groupe, c’est mon père, fan lui aussi, qui me l’a fait découvrir en achetant l’album Scoundrel Days : dès la première écoute, j’ai été transportée par la voix de Morten, le chanteur, par la musique envoûtante, par l’originalité de ces sons…

Jugez vous-mêmes :

Fermez les yeux et laissez-vous emporter…

Si vous arrivez à capter les paroles (elles sont ici), vous constaterez que l’atmosphère oppressante véhiculée par la chanson se retrouve également dans celles-ci…

Vous aimez pas ? Tant pis, j’aurais essayé ! 🙂

nevermind.gif

Enfin tout ça pour dire que moi, la musique d’aujourd’hui, j’aime pô (je ne parle pas bien sûr des chansons que continuent de faire mes groupes préférés mais qui malheureusement ne sont pas le genre de tubes qui passent à la radio : je n’ai jamais entendu RFM ou RTL2 diffuser Under the makeup de A-ha ou We built this house de Scorpions. Il faudra dire à ces stations que ces 2 groupes n’ont pas fait que, respectivement, Take on me et The sun always shines on TV, et Winds of change et Still loving you)…

Et du coup, forcément, il y a certaines radios « de d’jeun’s » que je ne supporte pas. Je ne les citerais pas mais pour vous situer, il s’agit de stations qui passent en boucle toujours les mêmes tubes commerciaux…

Sur le trajet des vacances, j’y ai eu droit, à ces stations… Certes j’avais emmené avec moi mon salvateur mp4, mais bon, mine de rien, sur un long trajet, j’en ai vite fait le tour, et puis, il fallait bien qu’au bout d’un moment je repose mes oreilles… Pour cela j’aurais préféré le silence que des litanies de gros mots parlées (parce que moi je n’appelle pas ça « chanter ») par des rappeurs avec des voix tellement moches qu’on aurait dit qu’ils imitaient des gens pour se moquer, ou que la chanson sur la coupe du monde de foot… Alors celle-là elle est gratinée : le mec passe son temps à énumérer les noms des joueurs de l’équipe de France (en les répétant plusieurs fois, des fois qu’on ait pas assez entendu parler d’eux pendant la coupe du monde), ponctuant de temps en temps ses couplets par des « allez allez allez » ou « la coupe on va la gagner »… Non franchement, je ne comprends pas que des gens puissent apprécier de telles daubes !

etchebest-blase

Sinon ya aussi une chanson d’une nana, on dirait un mélange de Rihanna et de Beyoncé (puisque je vous dis que les voix se ressemblent toutes maintenant !), la nana se contente de débiter les paroles de sa chanson sur un ton hyper monocorde (donc hyper agaçant), et de temps en temps, elle pousse une espèce de cri de guerre… Ouais, d’accord…

Et le mot d’ordre sur ces stations c’est « monotonie » : monotonie dans le choix de chansons (toujours les mêmes qui passent en boucle), dans le style de musique, dans les samples des chansons (maintenant on ne se fatigue plus : on reprend tous le même et on colle des paroles à la con dessus), dans les voix, dans l’agacement que me procurent ces tubes commerciaux…

En gros, aujourd’hui pour devenir un chanteur célèbre ce n’est pas compliqué : il suffit de faire rimer des gros mots entre eux, de les réciter bêtement sur le sample qu’utilisent tous les chanteurs merdiques du moment, parfois on peut même ajouter des bruitages nazes (cris, bruits de bouche, etc.), et le top du top, c’est que même si on est pas capable de réciter ces paroles de manière juste, on peut utiliser l’autotune, ce truc qui vous fait une voix de robot pour couvrir vos fausses notes !

Allez je tente :

« Vous êtes tous que des casse-couilles

Vos avis j’m’en bats les couilles

*cri de Tarzan*

Quand vous s’rez tous des clodos

J’me f’rai des putes à Monaco »

Bon ben je sais dans quel domaine me reconvertir si je n’arrive pas à trouver un taf dans l’édition : je vais devenir parolière  pour rappeurs ! Qui sait ? C’est peut-être mon destain…

destain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :