Jojo, libre dans sa tête, derrière sa fenêtre…

… déjà mort peut-être…

Heureusement que ma mère est pas comme ça !

Pas « peut-être » : aujourd’hui on le sait, Johnny Hallyday nous a quittés, laissant des milliers de fans endeuillés, dont ma mère (alors je tiens à mettre les choses au clair la concernant : ce n’est pas le genre fan-de-Johnny-qui-s’habille-en-cuir-et-s’est-fait-tatouer-la-tête-de-son-idole-dans-le-dos-au-point-de-passer-dans-l’émission-Confessions-Intimes ; c’est juste une fan qui adorait ses chansons depuis le début de sa carrière et qui aimait qu’on lui offre ses albums à Noël ou à son anniv ; comme moi je suis fan de A-ha par exemple. On n’est pas du genre fans hystériques dans la famille, on sait se tenir lol).

Alors certains se diront que je ne fais pas dans l’original (« oh làlà Johnny on entend parler que de lui »), d’autres que n’étant pas moi-même une admiratrice du chanteur, je n’ai pas de raisons de lui consacrer un post sur mon blog, etc.

Premièrement, faire dans l’original n’est pas le but de mon blog, sinon je posterais sur autre chose que sur des voisins bruyants et un boulot qui me gave !

Deuxièmement, certes je n’ai jamais été fan de Johnny, même si j’aime bien sa période eighties, mais cela n’empêche pas de parler de son décès. Après tout, qu’on l’aime ou qu’on l’aime pas le Jojo, sa mort nous fait quelque chose :

  • soit elle nous attriste,
  • soit elle nous choque (c’t’une blague ???),

    Eh non malheureusement…
  • soit elle nous énerve,
  • soit elle nous fait réfléchir (« fumer, c’est paaaaas bien ! », « personne n’est immortel sauf peut-être Michel Drucker », « la vie est courte alors autant en profiter », etc.).

Personnellement, je ne suis pas attristée, sauf pour ma mère qui pleure son idole de toujours, mais je me situerais plutôt dans la catégorie des choqués : oui, il avait un cancer, oui il était hospitalisé, oui fallait s’attendre à ce qu’il passe l’arme à gauche un jour ou l’autre… Mais au fond de moi, inconsciemment peut-être, je ne pouvais pas m’empêcher de me dire « non mais ses proches disent qu’il va bien, il va s’en sortir, il est immortel Johnny ! » Du coup ça me fait vraiment une drôle d’impression, c’est un peu comme, à plus grande échelle, la mort de Michael Jackson : au début je ne voulais pas y croire, pour moi c’était un fake (et puis il faut dire que pour MJ c’était vraiment inattendu)…

Alors, cancéreux ou pas, mince, c’est Johnny quoi ! Johnny est mort ! Ça vous fait pas drôle à vous, de savoir que ce dinosaure du rock ne sortira plus d’albums, qu’il ne fera plus parler de lui dans les actus en bien ou en mal (exil fiscal, toussa toussa…) ? Parce qu’à moi, oui !

****

Voilà je suis désolée pour ceux que ça soûle parmi mes lecteurs, mais sincèrement je ne pouvais pas ne pas rendre un ch’tit hommage à l’idole de ma mère, au chanteur francophone emblématique, peut-être le plus célèbre à l’international, et surtout, à l’interprète de ces chansons que j’ai su apprécier (petite précision concernant le clip de Laura : on y voit un coffre à jouets plein de peluches ; les trentenaires auront reconnu un Popple — une bestiole de dessin animé qui se roule en boule –, sachez que j’avais exactement le même et qu’il s’appelait Pretty ^^) :

Édit : grâce à l’une de mes lectrices (White), je vous mets ici un texte qu’à rédigé un certain Franck Geoffre avec des titres de chansons de Johnny :
« Le pénitencier a fermé ses portes. Du haut de leur mirador, Gabrielle, Laura, la jolie Sarah, n’oublieront pas ton nom, mais elles se sentent abandonnées. Toi qui a donné l’envie d’aimer à beaucoup, tu as oublié de vivre en ce 6 décembre. Excuse-moi partenaire, mais tu es parti comme Diego… libre dans ta tête. Tu as vécu pour le meilleur, jamais seul, mais tu ne dois rien à personne. Cette année, ce ne sera pas mon plus beau noël. Aujourd’hui, j’ai un problème : ma gueule a pris des coups, mais toi le chanteur jamais abandonné, qui a connu le bon temps du rock n’ roll, tu resteras l’idole des jeunes. Je te promets, j’oublierai jamais ton nom. L’aventure c’est l’aventure, mais la tienne elle est terrible. Après avoir allumé le feu de beaucoup, tu me quittes, mais un jour viendra, je te reverrai. A partir de maintenant, pour toi la nouvelle vie va commencer. Tu vas retrouver tes potes là-haut, ça n’en finira jamais, les chevaliers du ciel t’attendent pour fêter ce noël interdit. Joseph et Marie vont veiller sur toi, de l’amour, ils vont t’en donner. 24000 baisers à toi… Que nous t’aimions, que nous t’aimons, que nous t’aimerons !!!« 

Publicités

6 commentaires sur “Jojo, libre dans sa tête, derrière sa fenêtre…

Ajouter un commentaire

    1. Je ne suis pas fan de cette chanson, mais si vous avez d’autres titres que vous voulez partager dans les commentaires, vous êtes toutes et tous les bienvenus !
      Ce post est un hommage à Johnny, donc n’hésitez pas, avec Johnny il y en a pour tous les goûts !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :