Nullité -> office HLM : blanc bonnet -> bonnet blanc…

« Ah putain c’qu’il est blême, mon HLM  » chante Renaud. Eh bien moi je chanterais plutôt la douce mélopée suivante : « Ah putain c’qu’il est naze, mon office HLM »…

Rien de nouveau venant de moi me direz-vous, surtout étant donné les déboires dont je parle dans ce post (loyers abusés, mensonges quant aux prestations promises, incompétence des ouvriers qui ont construit l’immeuble, et je ne parle pas des problèmes de fuites d’eaux dans certains autres apparts, que l’office met des mois à venir réparer !)…

Mais là, vraiment, je crois qu’ils atteignent le summum niveau nullité !

Comme tu dis ma chérrrrrie…

Et ce record de médiocrité a été battu pas plus tard qu’aujourd’hui : comme vous le savez déjà (si c’est pas le cas ça veut dire que vous me lisez pas, et ça, c’est pas très sympa, non franchement c’est pas cool…smileys Triste), nous déménageons mi-janvier (je ne vais pas revenir une énième fois sur les raisons de ce déménagement qui me semblent évidentes), et par conséquent nous sommes en plein préavis de départ de l’appartement que nous louons actuellement.

Nous avons donc rapidement reçu une lettre de l’office HLM nous expliquant comment remettre l’appart en état avant de faire l’état des lieux de sortie, et nous encourageant vivement à prendre rendez-vous très vite pour qu’une personne de chez eux vienne regarder notre logement et établir un pré-état des lieux ; ce procédé permet aux locataires d’avoir des conseils sur ce qu’il y aurait éventuellement à remettre en état ou à nettoyer avant l’état des lieux définitif.

Mon conjoint avait donc appelé il y a quelques semaines pour prendre ce fameux rendez-vous, prévu pour cet après-midi à 15h précises avec une certaine Madame N., et confirmé par courrier.

Pour anticiper ce pré-état des lieux et aussi parce qu’il est maniaque, pendant ses jours de repos, mon homme avait commencé à enlever tout ce qui était accroché aux murs (posters, calendrier, images…), à reboucher les trous de punaise, il avait refait les joints noircis de la baignoire, nous avions frotté les murs pour en faire partir les traces (allez frotter un crépi intérieur blanc non peint, vous savez cette saloperie qui au mieux nous fait de belles traces blanches sur les fringues, et au pire nous érafle les doigts jusqu’au sang). On a également fait le ménage à fond + un gros rangement dans la chambre de la petite (c’était pas du luxe — comme d’hab j’ai envie de dire), bref on a bien préparé l’appart pour qu’il soit nickel en vue du rendez-vous de cet après-midi.

Donc arrive l’heure prévue du pré-état des lieux ; mon homme attend la fameuse Madame N. avec impatience pour savoir quel va être son verdict.

Seulement voilà : personne ne vient…

Au bout d’un quart d’heure il appelle l’office : il n’a en effet pas que ça à faire que poireauter, d’autant qu’à 16h il doit aller chercher la petite à l’école. Donc il explique tout à la bonne femme qu’il a au bout du fil, qui semble étonnée et lui sort « je peux rien faire, ils sont tous en réunion je peux appeler personne… » (ben tiens, des locataires qui se font poser un lapin c’est pas une raison suffisante pour déranger une réunion…). « Attendez encore, et si la personne est toujours pas venue, allez chercher votre enfant à l’école puis au retour, rappelez… » En gros c’est démerde-toi. Typique de l’office, ça.

Bien entendu, personne ne se pointe, et l’heure de sortie d’école arrive à grands pas. Mon homme va chercher la puce, et à son retour, toujours pas trace d’une éventuelle visite de la Madame N. (vous vous y attendiez, n’est-ce pas ?). Alors comme prévu il rappelle. Après une interminable attente, quelqu’un se décide enfin à décrocher. Mon homme réexplique tout à sa nouvelle interlocutrice, qui répond, médusée : « C’est pas vrai qu’on vous a mis un rendez-vous avec Madame N. ! Mais ça fait un moment qu’elle ne travaille plus à l’office, Madame N. ! Je comprends pas qu’on vous ai fixé un rendez-vous avec elle ! »

bree-fusil

kaamelott-nulFranchement c’en est à un point avec eux, où on ne sait plus si on doit en rire ou en pleurer… Nous avoir fixé un rendez-vous avec quelqu’un qui ne fait plus partie de l’entreprise depuis longtemps, avouez que c’est quand même fort, non ???

 

 

Alors dans un cas comme celui-ci, n’importe qui serait en droit de s’attendre à ce que l’office HLM fixe un nouveau rendez-vous pour ce foutu pré-état des lieux, n’est-ce pas ?

Eh bien figurez-vous que ça ne s’est pas passé comme

Que c’est triste…

ça pour nous : la bonne femme a expliqué à mon homme dans le téléphone qu’elle ne pouvait pas donner une nouvelle date car d’ici janvier, ils étaient tous overbookés, qu’en plus en ce moment ils sont en sous-effectif (sortez les violons…), qu’ils galéraient à recruter (WHAT ??? Mais qu’ils aillent voir à Pôle emploi, ya plein de chômeurs qui aimeraient bosser en office HLM, et qui seraient sans doute plus compétents que la tête de nœud qui nous a pris un rendez-vous avec une personne qui n’est plus salariée chez eux ! Et puis, ça me fait doucement rigoler leur problème de recrutement : je ne compte plus le nombre de candidatures spontanées que je leur avais envoyées quand j’étais chômeuse, et j’avais eu refus sur refus, y compris pour ma période de stage gratuite de 2 semaines quand j’étais à l’AFPA… Ah aujourd’hui vous êtes en sous-effectif ? Ça fait mal le retour de bâton, hein ???), et patati et patata…

Donc en gros, nous on a fait les choses dans les règles, c’est eux qui se sont plantés comme des merdes, et leur solution, une fois de plus, c’est : démerdez-vous. Pas de pré-état des lieux pour nous.

Le jour de l’état des lieux définitif, on leur montrera la lettre qui nous confirme le rendez-vous avec la fameuse Madame N. Alors qu’ils viennent pas chipoter comme la dernière fois pour une trace sur un mur, parce qu’on les attendra au tournant !

Ils vont être bien reçus !

10 commentaires sur “Nullité -> office HLM : blanc bonnet -> bonnet blanc…

Ajouter un commentaire

  1. J’ai rigolé aussi, surtout en voyant la photo de Charles Ingalls avec son sourire et son violon. Bree est prête lol. Ils galèrent à recruter qu’ils disent ou plutôt ils n’ont pas de budget pour ça…

    Aimé par 1 personne

    1. J’aurais préféré un gif animé de Charles Ingalls mais j’ai pas trouvé…

      Le budget, toujours le budget… Si tu les écoutes, ils ont jamais le budget pour rien, mais pour encaisser les loyers ils sont là ! Et quand on sait que c’est l’office HLM qui a les loyers les plus chers du département, on ne peut qu’avoir envie de sortir son violon et de jouer une petite musique triste pour les plaindre !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :