Vous avez dit « ruminer » ?

Comme je l’ai déjà expliqué dans un post récent au doux nom évocateur, je suis quelqu’un qui ressasse énormément le passé, qu’il s’agisse de bons ou de mauvais moments…

Dans l’armoire qui me sert de cerveau, je classe les bons moments dans le joli tiroir en formica typique des années 80 sur lequel trône un autocollant « Nostalgie », et les mauvais dans le tiroir bancal plein de clous qui dépassent  étiqueté « Rumination ».

Grosso modo ça donne ça (j’aurais aimé faire un truc beaucoup plus sophistiqué mais l’admin du blog ne permet pas beaucoup de fantaisies en html…) :

Nostalgie Rumination
Les tours en BMX au terrain de cross Les moqueries au collège
Les sorties en famille au parc des ânes de Vichy Mes mauvais choix d’orientation au collège/lycée
Les courses de Noël chez Mammouth Mon premier grand amour : un connard égoïste, menteur et manipulateur (et même pas beau en plus)
Les vacances au camping Mon 1er accrochage en voiture
Les moments passés avec Buck Le refus de crédit pour la maison
La naissance de ma fille La prise de tête avec un connard de cycliste
Etc. Etc.

Et ça peut continuer longtemps comme ça !

D’aucuns me ressortiront la phrase que dit un hippie à Burns dans un épisode des Simpson : « J’ai l’impression que tu vis dans le passé. Réactualise mec ! » Ce à quoi je répondrai : « Facile à dire ! » Quand le présent est aussi moche et que le futur s’annonce pas plus joli, le passé est le seul refuge qu’il nous reste.

Seulement voilà…

Notre passé n’est pas fait uniquement de moments heureux ! Il contient également des passages de notre vie que nous regrettons, que nous avons mis des années à digérer, ou même que nous ruminons encore longtemps après…

Certaines personnes arrivent à passer outre ces mauvais souvenirs, même s’ils sont relativement récents. Moi pas. Au concours de rumination, je suis la number one ! Il me faut en effet de trèèèèèèèèèèèèès longues années pour digérer ces mauvais moments !

Prenons un exemple dans mon tiroir « Rumination » : « La prise de tête avec un connard de cycliste ».

Pour la petite histoire, voilà ce qui s’est passé :

C’est mercredi midi, je sors du taf, je suis sur la route pour aller chercher ma gosse à l’école. Déjà depuis le parking de mon boulot j’avais remarqué sur la route plus haut 2 cyclistes « pros » en tenues de Virenque qui roulaient lentement, discutant côte à côte et gênant les voitures derrière eux.

Voilà que bien sûr, je me retrouve derrière eux, qui étaient toujours côte à côte sur la chaussée. Ils papotent et feignent de ne pas avoir entendu qu’il y a une voiture derrière eux (qui est pourtant ni une voiture électrique ni une hybride, c’est une essence donc pas si silencieuse que ça mais admettons…). Pour leur signaler ma présence et qu’ils se mettent en file indienne afin de me laisser doubler, je klaxonne.

Là, se mettent-ils en file indienne ? Pas du tout ! Au contraire, ils se retournent, râlent et me font des gestes d’impatience qui pour moi signifient « elle nous fait chier celle-là » et « faut se calmer »…

Du coup bien sûr ça me gonfle royalement, alors voyant qu’il n’y a pas de voiture en face, je les double quand même, ils continuent leurs gestes à la con, ça me fout vraiment en rogne, alors en réponse je leur fait un doigt d’honneur.

Hop je trace ma route.

Là je vois dans mon rétro que l’un des 2 s’est carrément lancé à ma poursuite ! ouch:{} Alors au début je me dis « ben vas-y coco, comme ça au prochain feu rouge on va s’expliquer ! »

Après une longue distance avec descente, intersections dangereuses et tout le tintouin, j’ai toujours l’autre derrière moi qui me suit en vélo, et arrive le feu rouge. Il se met à côté de moi, j’ouvre ma vitre, et direct je lui fais « et la file indienne vous connaissez pas ???!!! »
L’autre il me répond quoi ? « Ya aucune obligation à être en file indienne, je connais le code de la route, jsuis un cycliste professionnel, par contre, vous nous avez fait un doigt, en plus vous rouliez trop vite, j’ai relevé votre plaque, vous inquiétez pas vous aurez de mes nouvelles ! »

(bien entendu, je n’ai jamais eu aucune « nouvelle » de ce charmant fils de pute monsieur… De toute façon, je me doutais bien, et j’en ai eu confirmation par mes collègues juristes, qu’il ne pouvait rien contre moi, n’étant pas agent assermenté…)

Sur ce (le + amusant dans l’histoire je trouve), il trace, grillant allègrement le feu qui était toujours rouge ! J’ai envie de lui gueuler « et les feux rouges c’est pas une obligation non plus ??? » mais le temps que je rebaisse ma vitre il a déjà tourné…

Alors petit rappel :
Contrairement à ce que ce « pro » prétend, c’est lui qui est en tort, vu qu’il n’a pas voulu se mettre en file indienne contrairement à ce que dit le code de la route :

art. R. 431-7 du code de la route :  » Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée.
Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

De plus, il a grillé le feu rouge en partant, et si il a réussi à me suivre malgré que je « roulais trop vite » selon ses propres dires, ça veut dire que lui aussi dépassait la limite de vitesse, or les limites de vitesse s’appliquent à tout le monde, surtout aux vélos dotés d’un compteur de vitesse comme c’était sans doute le cas, sinon comment aurait-il pu estimer ma vitesse à moi ??? Le pire, c’est qu’il m’a poursuivie, donc en gros il a roulé à balle comme un taré pour me suivre, malgré comme je le disais les intersections risquées etc., donc en résumé il a adopté une conduite dangereuse de son véhicule uniquement dans un esprit de vengeance… Complètement irresponsable comme comportement ! sarcastic:{}

Et ce qui m’énerve c’est que je suis sûre que si je n’avais pas été seule dans la voiture, ou si j’avais été un mec, ou si j’avais eu une dégaine « wesh wesh » ou de gros balèze, l’autre m’aurait pas poursuivie, mais là il s’est dit « une nana seule, allez jvais aller lui faire mon numéro de gros con moralisateur »…

Ces faits se sont déroulés en novembre l’année dernière, soit il y a presque un an, et pourtant je continue de les ressasser dans mon esprit, de les ruminer ! Chaque fois que je vois des cyclistes « pros » sur la route, chaque mercredi midi quand je refais ce trajet en voiture, j’y repense… Je me refais la scène dans ma tête, et je me demande ce qui se passerait, de quoi je serais capable, si je recroisais un jour ces 2 connards qui se croient tout permis…

Pourtant il n’y a eu aucune suite, ce n’était qu’un petit grain de sable dans les rouages de ma vie… En soi, ce qui s’est passé n’est pas grave, des abrutis grandes gueules, on en croise tous dans sa vie, des prises de tête, on en a tous, et on a tous affaire à des chieurs de cyclistes ne respectant pas la file indienne, mais tout le monde ne maronne pas là-dessus pendant un an !

Ben moi si…

Pour preuve, c’est quand même la 3e fois que j’évoque cette anecdote sur Mon p’tit nid ! J’en avais déjà parlé ici et … Tout ça pour un « événement » qui a duré quelques minutes seulement sur les 35 ans de ma vie…

Et malheureusement ce n’est qu’un exemple parmi bien d’autres ! Je ne vais pas revenir, pour la 6e fois, sur l’inexplicable et inexpliqué refus de crédit immobilier de la banque, qui nous a obligés à renoncer à un projet de vie qui nous tenait tant à cœur… Je n’ai tellement pas digéré ce refus que j’en ai choppé une colopathie fonctionnelle !

Je sais que je suis maso, mais quand j’entends mes collègues, au vu du beau temps de ces derniers jours, dire « il faisait trop bon hier soir, du coup, on a mangé dehors dans le jardin ! » ou « j’ai jardiné tout le week-end c’était super agréable avec ce temps ! », ce à quoi moi je n’aurais à répondre qu’un lamentable « ah ben moi j’étais évanlée dans mon canapé à regarder des conneries à la télé » ou un « jsuis allée au parc public, j’ai enjambé des bouteilles vides, j’ai vu 2 drogués se prendre la tête et une voiture de la BAC poursuivre une BM dans la rue », je ne peux m’empêcher de me dire que si on avait eu la maison, moi aussi j’aurais pu profiter de mon jardin les soirs et les week-ends, que moi aussi j’aurais pu jardiner un peu…

Malheureusement, le seul moyen pour que je cesse de ruminer ce refus de crédit, ce serait qu’on trouve une maison équivalente et que cette fois-ci on obtienne le crédit, mais on ne trouve plus aucune maison comme celle-ci qui soit dans notre budget… C’est vraiment pas gagné de ce côté-là !

Vous l’avez donc compris, ce n’est pas demain la veille que j’arrêterai de faire la meuh-meuh !

Source : petitions24.net

11 commentaires sur “Vous avez dit « ruminer » ?

Ajouter un commentaire

    1. Ce n’est pas parce que certaines voitures les font chier qu’il faut qu’ils se vengent sur d’autres qui n’ont rien demandé à la base…
      Je ne supporte pas les « monsieur je sais tout » surtout quand la loi prouve qu’ils ont tort…
      Après (et heureusement) je ne mets pas tous les cyclistes dans le même sac ! Mais malheureusement c’est comme pour tout, il suffit de quelques cons pour discréditer tout le monde…

      En tout cas tu as de la chance de ne pas « ruminer » !

      Aimé par 1 personne

  1. Comme dirait Venec: « une loi ça s’interprète! »^^
    Etrangement je te donne raison même si je suis cycliste…
    Et en tant que cycliste, je te dirais qu’on voit des comportements déplorables de la part de beaucoup d’automobilistes!!!

    Ce qui m’a fait sourire dans tes ruminations, c’st quand tu parles de ton premier mec et vu les qualités que tu lui trouve^^, j’en viens à me demander comment tu l’as aimé?

    Du bmx? je ne te savais pas aussi casse-cou^^

    Je rumine aussi certaines parties de mon passé et quand je peux en résoudre certaines maintenant, je suis heureux!!!
    Tout comme toi, je regretterai encore longtemps mes choix d’orientation…

    Aimé par 1 personne

    1. À une époque j’allais bosser en vélo, et je ne peux que confirmer tes dires concernant certains automobilistes, comme la connasse qui m’a doublé en passant tellement près de moi, à hauteur d’une zone en chantier, que son monospace de merde m’a envoyé un gros gravillon dans la tête, juste au-dessus de l’oeil… J’aurais pu être éborgnée ou sérieusement blessée à l’arcade !

      Je trouve justement dommage que, chacun de leur côté, automobilistes et cyclistes ne se supportent pas mutuellement ; on dirait une petite guéguerre, c’est ridicule !

      Ah mon premier grand amour, yen aurait tant à dire sur lui ! J’ai vraiment décroché la timbale avec lui !
      Mais bon, ce jour-là j’en avais tellement marre d’avoir personne dans ma vie que je suis tombée amoureuse du premier venu…

      Oui j’ai eu un BMX, je m’éclatais avec ce vélo dans le petit terrain de cross du bled où j’ai grandi !

      Quant aux choix d’orientation… je pense qu’on est beaucoup à les regretter…

      Aimé par 1 personne

  2. Mamie écrase les Prouts! Mammouth écrase les prix Mon kul oui!j’ai jamais fréquenté cette enseigne tellement les prix étaient gonflés… Mais effectivement l’enseigne est très vintage… Je ne supporte pas non plus ces cyclistes dangereux sur les routes où ils s’arrogent des droits exorbitants, ou bien en ville en tenue de Virenque(j’adore l’expression, merci!) à couper les ronds points à toute berzingue pour faire les marioles…
    Ruminer, oui, Ruminer, c’est amusant mais mon amie est de cette catégorie là, à passer des après-midi canapé entière à refaire-revivre l’histoire…, du jour où elle a commencé à me parler de sa liste à elle (nostalgie-ruminance), elle a commencé à s’en amuser, à en jouer jusqu’à ce que le phénomène s’atténue pour aller vers sa dissipation-dispersion… (elle pète beaucoup). Ruminer ressasser, tiens!, il faudrait en trouver l’explication psychologique ou physiologique, va savoir! Ce serait je pense intéressant…
    Content d’avoir trouvé le « cycliste » (merci la petite loupe!!!!)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :