Accro… à la flotte

En lisant ce titre, certains se diront peut-être « allez l’autre elle va nous faire une leçon de morale contre l’alcool, et comme quoi faut boire de l’eau et gnagnagna et gnagnagna… ».

friends-chandlerblabla

Alors certes, je ne bois pas d’alcool (ou très très rarement), parce que j’aime pas le goût (vous avez déjà goûté de la Manzana ? C’est censé avoir un super goût de pommes… Ben moi j’y ai goûté et je ne sens que le goût d’alcool…), parce que je ne tiens pas l’alcool (soit ça m’endort, soit ça me tourne la tête au bout d’un verre…), parce que je sais que ce n’est pas bon pour les entrailles (et avec mon côlon casse-pieds, j’imagine même pas le résultat), et parce que je n’ai pas besoin de ça pour rigoler et m’amuser !

Mais de là à en faire tout un article… D’ailleurs, j’en ai déjà parlé dans un post mais c’était pour râler contre les pubs de la Prévention routière…

Je laisse Arthur Pendragon faire la transition pour en venir au sujet de mon article…

Source : tenor.com

Merci Sire !

En fait, je ne voulais pas parler d’une quelconque (et malheureusement banale) addiction à la boisson dans mon article, mais plutôt de mon addiction à l’élément Eau. Vous savez, ce truc-bleu-que-quand-on-y-plonge-un-corps-il-en-ressort-mouillé !

homerpiscine

Eh oui, je suis complètement accro à ce liquide, en clair, j’adore me baigner, nager, sauter dans l’eau, ou juste mariner dedans en mode relaxation…

Depuis toute petite, j’ai toujours été la dernière à sortir de la piscine, à revenir me sécher au soleil à la plage…

Avant même de savoir nager, l’eau c’était mon kif : je trouvais toujours des occupations très amusantes, notamment à la plage : je jouais avec mon dauphin gonflable, avec mon bateau rouge en plastique dans lequel je pouvais mettre des petits jouets (bonshommes, animaux…) ou même du sable, je creusais un canal de sable pour qu’au ressac suivant, l’eau s’y précipite et vienne remplir le super lac que j’avais fait à l’aide de ma pelle…

Source : giphy.com

Puis à 7 ans j’ai su nager : la première fois c’était à la mer, en Vendée où on allait chaque été en vacances avec ma famille. J’ai voulu faire semblant de m’allonger dans l’eau et je me suis rendue compte qu’en fait en me tenant le dos droit mon corps flottait comme une planche, et qu’il me suffisait d’initier des mouvements des bras et des jambes pour non seulement maintenir cette flottaison, mais aussi nager ! Donc par instinct j’ai fait la nage du petit chien…

Mais j’aurais pu être dégoûtée de l’eau : comme beaucoup d’écoliers, j’ai eu droit aux séances de piscine en primaire, et dans celle où on allait, certains maîtres-nageurs étaient incapables de la moindre empathie : quand on avait peur de faire quelque chose (la fameuse épreuve de la perche, par exemple), au lieu de se montrer compréhensifs et de ne pas nous forcer, ils se moquaient de nous devant les camarades qui se faisaient un plaisir de prendre le relais… Très pédagogue comme méthode !

Il y avait une maîtresse-nageuse qui s’appelait Nelly, je m’en souviens très bien, elle avait une voix nasillarde et désagréable qui résonnait dans toute la piscine, et savait très bien s’en servir pour nous exhorter à nous dépêcher, et nous rabrouer quand on n’arrivait pas à faire un exercice… Je la détestais !

Heureusement, ces années de cours de piscine n’ont pas réussi à me fâcher avec mon cher élément !

Je pense d’ailleurs que me concernant, le mot « accro » n’est pas exagéré : rien que de sentir l’odeur de la Javel quand je récure ma salle de bain, ça m’évoque le chlore de la piscine !

Source : newdinosaurs.com

De même, voir une étendue d’eau tout en sachant qu’il y a possibilité de s’y baigner fait frétiller mes gênes restantes de Tiktaalik : ça me donne une envie dingue de me déshabiller et d’aller y faire trempette !

Aujourd’hui, afin d’assouvir mon addiction, et comme j’en avais parlé ici, j’essaie d’aller de temps en temps à la piscine pour faire des longueurs, mais c’est un peu compliqué pour trouver le temps d’y aller hors heures de pointe… Et les heures de pointe, c’est justement le soir après le boulot ou le week-end… La barbe quoi !

Mais je pense avoir trouvé la solution : ma fille a une heure de natation le mercredi en début d’après-midi. Je l’ai accompagnée à sa première séance avant-hier, et je suis restée lire dans les gradins, ne voyant pas l’intérêt, pour une heure, de rentrer chez moi puis de devoir repartir et faire 10 fois le tour du stade nautique avant de retrouver un stationnement libre. Eh bien je peux vous dire qu’à cette heure-là, les bassins sont quasi-vides d’humains, et que cette eau à peine troublée par des mouvements de nageurs et sentant le chlore m’a foutrement donné envie d’y piquer une tête !

Source : cpsmc.com

Du coup j’ai décidé que désormais, au lieu d’attendre bêtement dans les gradins que l’heure se termine, j’enfilerais mon bikini-string hyper échancré (non je plaisante, mon maillot de bain est un tankini usé que je me traîne depuis des années) et j’irai dans l’eau !

Car oui, je l’avoue, je suis une aqualique anonyme !

12 commentaires sur “Accro… à la flotte

Ajouter un commentaire

  1. On n’attend pas bêtement quand on lit ^^
    Je ne sais pas nager (peureuse et pas aidée par l’école en effet) mais je resterais sous la douche toute la journée si c’était possible (mais c’est pas écolo et un peu cher)

    Aimé par 1 personne

  2. Ah la piscine moi ça m’évoque surtout les verrues tellement l’endroit est dégueulasse et les camarades qui essayaient de me couler pendant les cours -_-
    Je déteste la piscine et je t’avoue qu’autant j’adore les bains (ça me manque les bains chauds pendant les règles, ça soulageait, maintenant j’ai une douche pourrie lol) autant tout ce qui est mer ou piscine c’est mort, j’y mets pas les pieds. Trop maniaque de l’hygiène pour ça, barboter dans une eau dans laquelle les gens ont pissé et transpiré, beurk xD

    J’aime

    1. Haha, c’est clair que décrit comme ça ça donne pas envie !
      C’est vrai que niveau hygiène yen a à la piscine qui laissent à désirer…
      Après je m’arrête pas à ça sinon je ne me baignerais plus…
      C’est pas déconseillé les bains chauds pendant les règles ? Et surtout, t’aurais pas peur de te retrouver littéralement dans un bain de sang ?

      J’aime

      1. A l’époque je mettais un gant pour éviter le bain de sang… je ne sais pas si c’est conseillé, mais ça faisait du bien à défaut de mieux !

        J’aime

      2. Je ne sais plus où j’avais entendu ça… ou alors c’était le hammam…
        Bref, bonne idée la technique du gant ! Toute façon la chaleur est bien connue pour soulager les maux de ventre, quelle que soit leur origine…

        J’aime

  3. Tiens une sœur dauphin!!^^

    J’adore l’eau et je m’y suis toujours senti à l’aise depuis ma prime enfance!!
    Je nage comme un poisson et j’avais très vite appris!!

    Ahh la mer!! les dauphins/requins/tortues et crabes en sable, les plongées avec un masque!! la planche gonflable (avec une ficelle raccordée au pied en bretagne à cause du vent^^) ou on essayait de surfer et qu’on finissait la gueule dans l’eau^^
    Seul de la famille à faire des allers/retours à la nage jusqu’aux bouées qui délimitent la zone.
    Seul de la famille à plonger dans de l’eau à 15° (en bretagne une année)^^

    Un grand malade, quoi^^

    Les nombreuses piscines que nos parents nous achetaient pour l’été!! (piscines qui n’ont jamais long feu…).
    Pour conclure, j’ai l’ambition d’avoir une piscine en dur dans mon futur chez-moi!!

    Punaise, j’ai envie d’aller à la plage!!!^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ah enfin quelqu’un qui aime l’eau autant que moi ! ^^
      Moi avant de parler piscine en dur dans un éventuel futur chez moi, je voudrais déjà avoir un extérieur assez grand pour y mettre une piscine gonflable… juste pour faire trempette quand il fait vraiment trop chaud !
      Et au fait, jalouse-moi : demain aprêm je me fais une heure de piscine pendant la séance de natation de ma fille ! Nananère ! ^^

      J’aime

      1. mais déjà j’ai pas un mm2 de gazon, j’ai même pas de balcon, pfff… j’en ai marre de vivre dans une cage à poules…

        Les maîtres-nageurs j’en garde un mauvais souvenir depuis ceux qu’on avait quand on allait à la piscine en primaire…

        Ah en tout cas j’en ai bien profité aujourd’hui pendant une heure ! 🙂

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :