Un office HLM, ça trompe énormément !

Source : dutoitfreeblog.com
Source : dutoitfreeblog.com

Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois précédemment, mon conjoint et moi habitons dans un immeuble HLM d’un quartier « pas très bien réputé », même s’il y a pire comme « zones » dans ma ville, et nous souhaiterions déménager pour plusieurs raisons : être propriétaires, avoir une maison avec jardin et garage, mettre notre argent dans un remboursement de crédit immo plutôt que dans un loyer élevé pour un bien qui ne nous appartiendra jamais, et fuir ce quartier, voire cette ville, que perso je supporte de moins en moins…

Bon malheureusement pour l’instant c’est statut quo de ce côté-là, principalement du fait que le crédit pour la maison que nous voulions n’a été accordé par aucune des deux banques auxquelles nous pouvions nous adresser…

Cela ne nous empêche pas de continuer à chercher des maisons moins chères (malheureusement jusque-là nous n’en avons pas trouvé qui ne nous éloignent pas trop de nos lieux de travail respectifs, même si nous sommes prêts à faire des concessions là-dessus), voire à envisager une location en maison, bref en résumé, on veut se tirer d’ici, et ce pour de multiples raisons (outre celles déjà nombreuses citées dans ce post), dont le responsable n’est autre que l’office HLM qui est notre propriétaire actuel ; disons qu’en fait, nous avons l’impression de s’être fait joliment entuber par cet office, et sans vaseline s’il vous plaît, sur de nombreux points :

  • ça fait cher l’« habitation à loyer modéré » !
    source : cgt.logement.over-blog.com
    source : cgt.logement.over-blog.com

    Lors de la demande de logement, nous avions stipulé ne pas vouloir payer un loyer supérieur, charges comprises, à 650 euros. Alors certes, si on calcule notre loyer + les charges conventionnées propres à la gestion de l’immeuble, on arrive grosso modo à cette somme. Sauf qu’à cela, il faut déjà ajouter le prix du stationnement de nos 2 véhicules. On nous affirme que ça nous coûtera une quarantaine d’euros par voiture. On se dit alors que s’il faut payer 80 euros de plus par mois pour que nos voitures soient stationnées en sécurité, surtout vu le quartier, alors nous le ferons. Sauf que juste avant la signature du bail, mon homme reçoit un coup de fil de l’office, lors duquel on lui explique que les places de parking, c’est une maximum par foyer car il n’y en a pas assez pour tout le monde. OK, donc déjà, 1ère mauvaise surprise. Du coup, je suis obligée de louer une place dans le même parking souterrain, mais louée par le foyer de jeunes travailleurs qui est mitoyen de notre immeuble, conséquence : je paye 10 euros de plus par mois, car je ne bénéficie pas du tarif locataire…

Mais ce n’est pas tout : le jour de la signature du bail, la nana de l’office nous a expliqué rapidement (trop rapidement, même) que pour l’eau, ce serait un système de télé-collecte, ce qui fait que, « système avantageux pour nous » qu’elle disait la madame, nous ne payerions, chaque mois, que notre consommation réelle, sans régul annuelle… Si c’est avantageux pour nous, tant mieux, se dit-on, sauf qu’on avait pas compris qu’en fait, ces charges d’eau, elles n’étaient pas incluses dans le total loyer + charges que nous aurions déjà à payer… Du coup, quelle ne fut pas notre surprise lorsque sur notre 2e quittance de loyer, nous avons vu s’ajouter, comme ça, tranquille, 2 lignes à payer en plus, « conso eau froide » et « conso eau chaude », dont le montant total s’élevait (et s’élève chaque mois) à environ 45 à 50 euros mensuels ! Et nous ne sommes pas les seuls à avoir mal compris cette histoire de télé-collecte, car d’autres locataires ont eu la même réaction que nous à ce sujet !

Donc au final, si on additionne loyer + charges + eau + stationnements, on arrive à un total mensuel de 790 euros et des poussières, que nous payons chaque mois pour habiter dans un quartier cradingue et mal fréquenté d’une capitale régionale de 140 000 habitants, au milieu du pays (et non pas en RP ou dans les Bouches-du-Rhône, alors ce loyer en fera peut-être sourire certains mais je peux vous assurer que pour le département, il est exorbitant, surtout au vu des prestations et du quartier, et pour un HLM !), alors qu’à la base on avait demandé à ne pas payer plus de 650 euros CC !

  • niveau prestations, c’est… nul !
    Quand on s’apprête à habiter un logement neuf, on s’attend quand même à avoir de la qualité, n’est-ce pas ? Eh bien non, au contraire même, les logements HLM neufs en tout cas sont une mine de malfaçons en tous genres ! Le jour de notre aménagement, nous avons constaté de nombreux problèmes de finitions : coups de cutter sur le lino, plinthes abîmées, idem pour les bas de certaines portes, bouton de la VMC qui ne fonctionne pas, fenêtres de la loggia qui ferment mal, traces de peinture au sol, simple planche de bois mal coupée qui sépare notre loggia de celle des voisins (qui sont fumeurs donc je vous laisse imaginer la douce odeur de fumée de clope qui rentre chez nous quand ils fument dans leur loggia), bouchon de baignoire absent (et qui ne nous a jamais été fourni malgré les dires des artisans), etc. Mais il y a pire : le tuyau de notre baignoire était mal raccordé, résultat : dégât des eaux chez la voisine du dessous…
    Alors voici les explications que les locataires ont obtenu de l’office : « l’entreprise que nous avions prise s’est révélée incompétente, du coup on les a remerciés et on en prend une autre… ». Mouais, faudrait peut-être arrêter de rogner à fond sur les frais de matériel et de main d’œuvre si vous voulez pas avoir ce genre de mauvaises surprises !
    Alors l’année dernière, l’office a commandité un « inspecteur des travaux finis », qui est venu constater et lister, dans chaque appartement, les défauts de finition et les malfaçons. Sauf que plus d’un an et demi après, personne n’est jamais venu réparer quoi que ce soit !!!

    Source : monboncoin.unblog.fr
    Source : monboncoin.unblog.fr

    Autre chose : sur le bail, il est indiqué que nous avons, dans les parties communes, l’accès à un local vélos. Et je me souviens très bien que le jour de la signature du bail, quand la nana de l’office a évoqué ce local, devant notre air agréablement surpris, elle nous a dit « oh mais c’est la moindre des choses quand même d’avoir droit à un local vélo, quand on habite dans un immeuble sans parking gratuit, sans cave, sans cagibi dans les appartements, ni grands placards intégrés… » Ah oui en effet, sauf que pour nous la moindre des choses, ce serait plutôt de pouvoir accéder à ce local vélos, car cela fait maintenant depuis juillet 2014 que nous habitons l’immeuble, et à ce jour, aucun locataire ne possède le badge qui ouvre ce local ! Pire : quand mon homme avait demandé à l’office, en 2014, pourquoi nous n’avions pas ce badge, il lui a été rétorqué que finalement, ce local serait transformé en loge de concierge (et quand on regarde par la fenêtre, on voit en effet une cabine de douche et un lavabo, donc ça laisse penser qu’en effet, ce local est plus équipé pour servir de loge de concierge que de local vélos !). Sachant que la concierge de l’immeuble, déjà on ne la voit pas souvent, mais qu’elle s’occupe d’autres immeubles du quartier, et que donc elle a déjà un logement (avec salle de bains et tout, sisi !), quel intérêt de « ronger » sur les prestations promises pour lui faire une loge ici ? Et pourtant, c’est « la moindre des choses » qu’on ait ce local vélos !

  • payer autant pour vivre au-dessus d’une « boîte de nuit » ???!!!
    Last but not least : la salle au rez-de-chaussée de l’immeuble… Déjà, à aucun moment l’office ne nous a parlé de cette salle. Ensuite, au début que nous habitions l’immeuble, il y avait un panonceau sur la porte de cette salle indiquant « Salle de documentation ». Nous ne sachions pas exactement à qui ni à quoi cette pièce était destinée, mais pour moi, une salle de documentation, c’est un endroit calme, où des gens viennent se documenter, un genre de CDI ou de bibliothèque, les rayons de livres en moins…

    Parfois, en passant devant dans la rue, on voyait des réunions qui se tenaient dans cette salle, soit, une réunion ce n’est pas particulièrement bruyant… Puis il y a eu des soirées du foyer de jeunes : galette des rois, etc., mais c’était en début de soirée, et une fois de plus, niveau bruit, ça allait…
    Et puis, un jour, nous avons remarqué que l’écriteau « salle de documentation » avait disparu, et qu’à la place, de l’autre côté, il y avait un panneau « salle à louer » accroché à la porte de secours de l’immeuble…
    Déjà ça n’augurait rien de bon : qui louait cette salle ? à qui ? Pour quel genre d’utilisation ? à quelles plages horaires ??? Et malheureusement, nous avons eu une réponse pas plus tard que cette nuit : la salle peut être apparemment louée pour des fêtes bruyantes qui durent facilement jusqu’à plus de 2h du matin !

    Source : villeneuvelesbeziers2020.fr
    Source : villeneuvelesbeziers2020.fr

    En effet, cette nuit, j’ai très peu dormi, j’ai la tête dans le fion, et j’ai des envies de meurtre : une soirée qui a commencé vers les 20h30, nous a permis de bénéficier du « boum boum » des basses à un volume indécent jusqu’à au moins 2h du mat (et sûrement plus tard, mais mon cerveau épuisé a fini par réussir à s’endormir avant la fin, non sans difficultés dues au bruit et à mon énervement grandissant). Et sachant que j’habite au 7e étage, je n’imagine même pas le dérangement pour les gens habitant les étages inférieurs !
    Il serait peut-être temps que les fêtards (jeunes ou moins jeunes) se rendent compte que quand on a des enfants, un boulot toute la semaine, voire un boulot qui nécessite de bosser le week-end, on a envie de dormir, même le samedi soir, surtout à 2h du matin !
    Et franchement, louer une « salle des fêtes » (parce qu’au vu des circonstances, je ne sais comment je pourrais la désigner autrement) dans un immeuble d’habitation contenant des appartements allant jusqu’au F5, et donc habités pour la plupart par des familles avec enfants, n’est-ce pas là l’idée la plus stupide et inconvenante qu’ait pu avoir un office HLM ???

Donc voilà un florilège des faits qui nous donnent l’impression que l’office se fout de nous depuis le départ, et qui nous donne encore plus envie de partir de là au plus vite ! Parce que franchement, payer le loyer qu’on paye pour les prestations qu’on a, c’est tout bonnement inadmissible, surtout quand par-dessus le marché, l’office en question fait « traîner » quand il s’agit d’intervenir pour réparer (par exemple la porte d’entrée de notre immeuble, qui ne fermait plus, est restée ainsi pendant plus d’un mois, laissant l’accès de l’immeuble à n’importe qui, y compris à des clodos qui venaient pisser et chier dans les escaliers menant au sous-sol).

 

En tout cas, demain matin, je les appelle pour leur signifier ma façon de penser, sachant que je ne serai pas la seule à le faire. Et puisqu’ils sont propriétaires de cette salle, ils sont responsables en cas de problème, y compris de tapage nocturne, donc je pense qu’une menace de plainte collective auprès des flics, contre eux, les fera réfléchir à 2 fois avant de louer la salle à n’importe quelle bande de trous du cul irrespectueux de la vie des autres !

 

Édit du 3 décembre 2016 : bon j’ai eu confirmation que l’office HLM se fout vraiment de nos gueules : hier soir j’ai croisé une voisine qui m’a dit que quelques jours après mon appel à l’office, lors duquel le responsable « cadre de vie » m’avait promis de faire immédiatement le nécessaire, elle aussi a contacté l’office. Elle a eu une femme qui a fait l’étonnée : « ah c’est bizarre parce que vous êtes la première locataire de l’immeuble à appeler pour vous plaindre ! »

No comment… (d’autant qu’une semaine après que j’aie écrit cet article, une autre fête bruyante a eu lieu le samedi soir, jusqu’à au moins minuit 1/2, dans la même salle, donc il faut croire que « le nécessaire » n’a pas été fait…)

****

Voici les commentaires qui ont été postés suite à la publication de cet article (vous pouvez bien sûr en ajouter d’autres) :

monboncoin

Ah tiens et j’ai oublié de préciser dans l’article qu’il arrive que certains soirs nous devions nous passer d’eau chaude, comme c’est le cas ce soir…
Avec ma petite qui est enrhumée, c’est fabuleux de ne pas avoir d’eau chaude pour le bain du soir vous ne trouvez pas ???

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :