Achat immobilier : début du périple…

achat-maison-1
Source : achat-maison.pro

Oui, honte à moi, ça fait un bail que je n’ai rien posté ici, mais entre mon manque d’inspiration et mon manque de temps… Parce qu’il faut dire que ces derniers temps, j’ai tout autre chose à penser et à faire, car avec mon homme nous nous lançons dans l’achat d’une maison !

Cela fait un moment qu’on y pense, moi depuis notre dernier déménagement (soit il y a 2 ans maintenant) et mon homme depuis que tous ses collègues lui ont dit qu’on payait un loyer beaucoup trop cher par rapport au quartier où on vit, et qu’une somme pareille on pourrait la verser dans le remboursement d’un crédit immobilier.

****

Louer une maison…

Au départ on regardait plus les locations, mais malheureusement rares sont les maisons avec jardin à louer dans les environs… Le peu d’offres qu’on trouvait dans nos critères de prix et de secteurs concernaient des maisons de bourg sans extérieur, ou des vieilles bâtisses mal foutues.

… via la location-accession ?

On a ensuite pensé à la location-accession : ça consiste à louer un logement via un office HLM, et au bout d’un certain nombre d’années on en devient propriétaire. C’est idéal car ça permet de voir si on se plaît vraiment dans ce logement et si ce n’est pas le cas, on peut toujours « rendre les clés », comme lors d’une location classique.

Le hic, c’est que les rares maisons en location-accession sont soit des taudis de maisons de bourgs situés trop loin, soit des pavillons neufs sur plan, mitoyens à gauche, mitoyens à droite (non ce n’est pas le nouveau tube de Moussié Tombola), dont le petit bout de terrain n’est pas fermé devant, et dont le jardin de derrière n’est pas si grand que ça au final… De plus, dans ces nouveaux pavillons, on n’échappe pas à la sacro-sainte cuisine ouverte (le truc dont on ne veut pas), et puis, étant nous-mêmes locataires d’un logement neuf HLM, on sait très bien que les finitions c’est zéro, quand ya un truc qui tombe en rade ils ne sont pas pressés pour venir le réparer, et ils se foutent royalement de la gueule des gens quand on voit les loyers qui augmentent mais les prestations sur le papier qui ne sont pas les mêmes dans la réalité.

Donc nous, le HLM neuf c’est NO WAY ! no-way

On ne veut pas avoir des soucis dans le pavillon que l’office ne viendra jamais réparer ! Ya qu’à voir chez mes beaux-parents, qui comme nous ont emménagé dans un immeuble HLM neuf (le même office HLM que le notre, d’ailleurs…) : depuis plusieurs mois, l’interphone ne marche pas, la sonnette de porte non plus. Cela a bien sûr été signalé, mais personne ne vient réparer ! Et en attendant, les locataires payent des charges pour ce genre d’équipement… Ce qui me rappelle quand la porte de notre immeuble ne fermait plus, la nuit des clochards venaient squatter les escaliers du sous-sol, et repartaient après y avoir chié et pissé… smileys BeurkOn a dû attendre plusieurs semaines avant qu’un réparateur ne vienne.

Donc la location-accession, on oublie, d’autant que ça a beau être du HLM, c’est quand même hyper cher, alors je n’imagine même pas les mensualités, même avec un PTZ…

****

Acheter dans l’ancien

Du coup, nous avons renoncé à cette idée, et commencé à rechercher du côté des ventes « classiques ». Nous n’étions pas difficiles niveau critères :

 

Source : francedimanche.fr
Source : francedimanche.fr

– maison avec jardin

– garage au moins pour une voiture, et possibilité de rentrer la 2e voiture dans la propriété pour ne pas qu’elle dorme dans la rue

– cuisine fermée (ou ouverte avec possibilité de la fermer)

– 3 chambres minimum (ou 2 avec possibilité d’en faire une 3e à moindres frais)

– salle de bains assez grande pour mettre une baignoire

– endroit calme (je ne supporte plus d’habiter en pleine ville)

– secteur dans un périmètre qui ne nous fasse pas un trop long trajet pour nos boulots respectifs

– école élémentaire à proximité

Déjà, même sans être difficiles, réunir tous ces critères en tenant compte de notre budget plutôt restreint, ce ne fut pas une mince affaire !

Et d’ailleurs, en parlant de budget, étant donné que nous n’avions absolument aucune idée de celui que nous pouvions mettre dans cet achat, nous avons fait appel à un organisme auquel nos 2 employeurs respectifs cotisent et qui aide les gens à trouver un logement, que ce soit en terme de location ou d’accession à la propriété. Cet organisme propose un service gratuit de courtage en financement pour les projets immobiliers. En gros, c’est une nana qui nous fait une simulation de crédit pour qu’on connaisse notre budget max, et qui, une fois qu’on a signé un compromis de vente, se charge de démarcher les banques pour savoir laquelle nous propose un crédit au meilleur taux. Ce qui s’appelle faire jouer la concurrence (tout le monde nous a conseillé de faire ça).

La nana de l’organisme nous a donc calculé notre budget max et c’est là que nous avons pu vraiment sélectionner des annonces de maisons rentrant dans nos critères.

Nous en avons donc trouvé plusieurs dans des secteurs intéressants, puis nous avons glané des infos sur internet concernant lesdits secteurs : l’organisation de la semaine d’école (parce que depuis la foutue réforme des rythmes scolaires chaque commune fait à sa sauce smileys Enerver), les impôts locaux, la possibilité de relier au gaz de ville si besoin, etc.

Il y a tellement de choses à prendre en compte ! Quand on achète une maison, il ne faut pas oublier qu’on achète pas un « objet », mais un bien situé dans un quartier, lui-même appartenant à une commune, elle-même gérée par une communauté de communes… Il faut donc faire attention à tous ces échelons : le calme et l’accessibilité du quartier, le niveau de vie de la commune, les compétences de la communauté, etc.

C’est d’ailleurs une des nombreuses raisons qui me font fuir la ville où j’habite depuis maintenant 12 ans : entre les décisions arbitraires prises par le maire en terme de rythmes scolaires et qui pénalisent les gens qui travaillent, la flambée des impôts locaux (déjà qu’on se fait torpiller, en tant que locataires, niveau taxe d’habitation, mais l’autre jour j’ai vu une annonce pour un appart, sans extérieur, à vendre, les gens avaient indiqué dans l’annonce les impôts fonciers, ils équivalent à un salaire ! Alors OK, je sais qu’il y a des villes en France où les impôts sont beaucoup plus élevés, mais ce sont des grandes villes, attractives en termes d’emplois, de loisirs, de services…).

La ville où j’habite n’est non seulement pas grande, mais en plus je ne vois pas où est son attractivité, à part peut-être pour les étudiants, et encore… Le taux de chômage de sa zone est quand même de 8,7 %, OK c’est moins que la moyenne nationale, mais c’est loin d’être idyllique : nos plus grosses entreprises ne recrutent que très peu, ne renouvellent pas forcément les départs en retraite, et délocalisent… Ensuite, c’est une ville que j’ai vue se dégrader de plus en plus au fil des ans : certains quartiers étaient déjà à l’abandon quand j’ai commencé à y vivre il y a 12 ans, ils n’ont pas été réhabilités depuis… Les rues et les parcs sont de plus en plus mal famés, il faut regarder par terre quand on marche car on trouve une merde de chien tous les 3 pas, certaines petites rues (y compris celles derrière chez moi) sont prises pour des décharges municipales, les deals de drogue y sont monnaie courante, les tags dégueulassent le moindre mur, on construit des centres commerciaux et des cinémas dont la ville n’avait absolument pas besoin, et qui viennent enlaidir un paysage déjà pas très gai, les actes de violence, même dans des quartiers fréquentés, deviennent une banalité…

Bref une ville où on ne sait pas pourquoi on paye autant d’impôts…

Donc, à moins de trouver une super maison avec un super jardin dans un super quartier de cette ville, on est prêts à la quitter sans regrets !

 

Alors après moult et moult recherches, nous avons contacté plusieurs propriétaires ou agences. Plusieurs maisons que nous avions sélectionnées ont été malheureusement vendues entre temps, et d’autres avaient une offre en cours, donc pour le moment pas de visite possible. Il en restait donc… 2 qui entraient dans nos critères. J’ai appelé les personnes concernées et nous les avons visitées.

La 1re, niveau ville, quartier et école, le top ! Mais une fois à l’intérieur, bonjour la désillusion : c’était une maison des années 50, sur sous-sol non enterré. Ces maisons sont sympas car elles sont plutôt bien disposées et le sous-sol étant complet, ça offre des possibilités d’aménagement plutôt cools. Mais étant donné que ce sont de vieilles maisons, si les propriétaires précédents ne l’ont pas fait avant, il y a de nombreux travaux à effectuer : électricité à remettre entièrement aux normes, fenêtres anciennes en bois (pas de double vitrage), plomberie à revoir… Sans parler de la cuisine pas du tout aménagée, des rafraîchissements à faire dans chaque pièce, de la salle de bains beaucoup trop petite à refaire dans une autre pièce… Bref, les travaux nous ont fait fuir illico, surtout que le prix avait déjà été baissé donc nous savions très bien que la marge de négociation serait limitée… smileys Violent

Et puis niveau extérieur, il y avait une surface pas mal, en effet, mais dont environ 10m2 étaient bouffés par un abri de jardin (en dur et donc soumis à l’impôt foncier lui aussi) et dont le reste était soit bétonné, soit constitué de parterres de fleurs en petites portions, sans oublier la haie double épaisseur qui mine de rien bouffe aussi de la surface… Donc au final, même en mettant du gazon à la place des parterres de fleurs, notre puce n’aurait pas eu beaucoup de place pour courir, jouer, bref mener une vie d’enfant !

Donc grosse déception pour cette première visite…

 

Le lendemain, nous avons visité une 2e maison… mais je vous raconterai ça au prochain épisode !

****

Et vous, êtes-vous propriétaire ou locataire ? Vivez-vous dans un appartement, une maison ? Aimez-vous la ville, le quartier où vous habitez, ou rêvez-vous comme moi d’en partir au plus vite ?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :